Pour Emmanuel Macron, le colonialisme a été « une faute de la République » … Ainsi que Ouattara…



POLITIQUE
Pour Emmanuel Macron, le colonialisme a été « une faute de la République » … Ainsi que Ouattara…

Ouattara est un pantin au service de la France. Il n’appartient pas à la France de nous annoncer la fin du CFA. Comme les Africains n’en veulent pas, la France en prend acte, tout simplement. Mais comme Ouattara n’a aucun sens de la dignité, il donne ainsi l’opportunité à Macron, au nom de la France, d’avoir l’initiative de la mort du CFA. C’est tout un symbole du maintien des relations coloniales, où c’est le dominant décide pour le dominé, le maitre décide de ce qui est sensé être bon pour l’esclavage.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.