ABONNÉS SOCIAUX D’ÉLECTRICITÉ, QUI EST CONCERNÉ ?

ABONNÉS SOCIAUX D’ÉLECTRICITÉ, QUI EST CONCERNÉ ?

Qui est concerné par le soulagement à apporter aux populations par le gouvernement dans le cadre du règlement des factures ? Sur les réseaux sociaux, le sujet suscite un débat. Et les avis sont multiples et divers.

Le gouvernement ivoirien a annoncé par la voix du Premier Ministre des mesures sociales pour aider la population ivoirienne à supporter les impacts du coronavirus. Face à la nation ce mardi 31 mars, le Premier ministre ivoirien a annoncé des engagements. Amadou Gon Coulibaly a indiqué que l’État ivoirien va « prendre en charge les factures d’électricité et d’eau, devant être payées en avril et en mai 2020, des couches défavorisées c’est-à-dire des ménages abonnés au tarif social d’électricité, et des ménages facturés uniquement dans la tranche sociale pour l’eau ».

 Si l’annonce est saluée parce que perçue comme un soulagement, son application est à expliciter. La mesure en effet est déjà sujette à interprétation. Les réseaux sociaux s’enflamment à ce sujet. Les ivoiriens s’interrogent sur les ménages qui en seront bénéficiaires dans la réalité.

En Côte d’Ivoire, les abonnements au réseau électrique sont regroupés en deux grands groupes. A savoir, les abonnés avec facture chaque bimestre et ceux ayant des compteurs à carte prépayés. Dans ce dernier groupe, se trouvent des bénéficiaires du programme électricité pour tous (PEPT) qui ont reçu des compteurs sociaux de carte 5 et 10 ampères au coût de 1000 FCFA.

De l’avis de certains internautes, par abonnés sociaux, il comprendre tout détenteur de compteur de 5 ampères et qui ne consomme pas plus de 200 Kwh tous les deux mois. Ce qui suppose que les bénéficiaires du PEPT seraient aussi concernés. Toute chose qui sera difficile à appliquer étant donné que la quasi-totalité des branchements PEPT sont à carte.

D’autres par contre écartent les compteurs à carte. Ces derniers ne recevant l’énergie électrique qu’au prorata du montant auquel se fait la souscription.

Le chef du gouvernement a également décidé que soit « décaler, pour l’ensemble des abonnés, les dates limites de paiement des factures d’électricité et d’eau, d’avril à juillet 2020, et de mai à août 2020 »

Ce sont selon le Premier ministre, plus d’un million de ménages soit environ 6 millions d’ivoiriens qui bénéficieront de ce soutien.

Richard Yasseu

7info.ci

Publicités

JN