Accueil de Gbagbo : Damana Pickass auprès des blessés du 17 juin

Ce Jeudi 17 Juin 2021, jour historique marquant le retour au pays du président Laurent GBAGBO, le vice président Damana Adia Pickass, ayant en charge la mobilisation du district d’Abidjan et sa ceinture au sein du Comité opérationnel d’Organisation, a été témoin ou a eu echos des violences perpétrées par les forces de l’ordre autour de l’aéroport contre les ivoiriens venus en grand nombre voir leur icône.
Cette répression ayant occasionnée plusieurs blessés dont des cas graves, le Vice-président a entrepris de s’entretenir d’abord au téléphone avec les fédéraux FPI des différentes villes concernées pour avoir le point de la situation puis voir ce qu’il y a lieu de faire.
En attendant le décompte global de tous les blessés par les responsables locaux du FPI, le vice président s’est rendu ce jour à Bonoua puis à l’hôpital général de Port Bouet pour apporter le réconfort du Président Laurent GBAGBO et du FPI à ces blessés.
À Bonoua, les populations avaient tenu à célébrer sur place le retour de leur héros. Cette célébration n’a malheureusement pas été sans heurts à l’instar d’Abidjan. Bilan : 4 blessés dont un par balle.
Choqué par le récit de ces violences contre ces populations qui manifestaient pacifiquement leur joie, le vice président s’est interrogé sur la nécessité et les motivations de cette violence gratuite alors qu’aucun décret et même aucune autorité étatique n’interdisait l’accueil populaire du Président Laurent GBAGBO.
Toutefois, le vice président a salué la mobilisation des ivoiriens qui ont répondu à l’appel malgré tout. Et parce que “nous sommes le FPI” a-t-il dit, il y est allé présenter le YAKO du parti aux victimes et leur assurer que le FPI sera toujours là à leurs côtés en pareilles circonstances où la solidarité et la compassion sont requises.
Mais la solidarité pour le VP Damana Pickass n’a pas seulement consisté à leurs donner des paroles de réconfort, elle a aussi et surtout été soutenue d’actes concrets. Malgré les difficultés de l’heure, il s’est engagé à prendre en charge l’intégralité des soins des blessés, et y a ajouté la somme de 400.000 repartie comme suit:
– 250.000 FCFA aux blessés graves
-100.000 FCFA aux blessés légers
– 50.000 aux parents des victimes
C’est avec des dons symboliques notamment les boissons fortes selon la tradition abouré et les chants de remerciements que lui et sa délégation ont été raccompagnés à leurs véhicules pour quitter bénis et en toute sérénité la ville afin d’aller à la rencontre des blessés de l’hôpital général de Port Bouet.
Là bas, le Vice Président a fait pareil, exprimant en acte la compassion et la solidarité du parti en prenant en charge tout ce qui est lié aux soins des blessés dont 3 devront subir des opérations chirurgicales.
L’un des médecins de garde a fait noter que 35 personnes blessées lors des manifestations avaient été enregistrées par ses services.
Au delà du matériel, le Vice Président Damana Adia Pickass a tenu à apporter un réconfort psychologique aux différents blessés, par des conversations de plusieurs minutes, en accédant à certains de leurs désirs comme être photographiés. Il a même par endroit apporté un appui financier à d’autres malades, compagnons de salle des victimes.
C’est aux alentours de 18h GMT après plus d’une heure dans les locaux de l’hôpital que le Vice Président a pris congés des compatriotes, leur souhaitant prompt rétablissement et les appelant à tenir bon.
Publicités