Adama Ouattara : un ancien gendarme en service dans les forces de l’ordre annonce un coup d’État en Côte d’Ivoire | IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéPolitique

Adama Ouattara : un ancien gendarme en service dans les forces de l’ordre annonce un coup d’État en Côte d’Ivoire

Publicités

Une production vidéo, Adama Ouattara, ancien gendarme en service dans les forces de l’ordre, surprend en annonçant un coup d’État en Côte d’Ivoire.

Publicités

Se déclarant lui-même comme l’instigateur de cette initiative, il confie étrangement les rênes du pouvoir aux préfets, dépeignant un tableau pour le moins inhabituel pour un putschiste. Sa vidéo, publiée le mardi 27 février dernier, a suscité amusement et perplexité chez les internautes.

Il est difficile de ne pas se demander si Ouattara a subi un traumatisme quelconque, car ses actions semblent être le fruit d’une pensée perturbée. Sa nouvelle initiative, l’Alliance des Forces citoyennes pour la Concorde et la Démocratie (Afccd), dont il se proclame naturellement le chef, laisse perplexe quant à ses véritables intentions.

Cette dernière lubie n’est pas sans rappeler ses précédentes tentatives de prise de pouvoir. En 2015, il annonçait déjà sa candidature à la présidentielle, pour ne jamais concrétiser ses ambitions. Les journalistes présents lors de sa conférence de presse à Angré avaient déjà émis des doutes sur sa santé mentale.

En 2020, il réitère ses appels à l’armée pour une rébellion, provoquant cette fois la désolidarisation de sa propre famille qui le qualifie de “frère égaré”. Leur déclaration souligne le caractère inquiétant de ses propos et le décrit comme un déserteur vivant en France depuis 2002.

Publicité

Dans sa dernière vidéo, diffusée sur les pages des cyberactivistes soroïstes, Ouattara annonce avec une légèreté déconcertante la dissolution du gouvernement et des institutions de la République, ainsi que sa prise du pouvoir par la force. Cette volte-face irresponsable et fantaisiste plonge le pays dans l’incertitude.

Publicité

En confiant temporairement le pouvoir aux préfets et sous-préfets, qui n’ont jamais sollicité une telle responsabilité, Ouattara démontre une fois de plus son déni de la réalité.

Annonce
Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!