Affaire du laveur-auto mort au violon : La famille fait des confidences

Affaire du laveur-auto mort au violon : La famille fait des confidences

Du nouveau dans l’affaire du laveur-moto, Konaté Yardjouma Hamed, mort au violon du 18 è arrondissement du commissariat de Cocody-Riviera.

 

Les premières décisions prises avant les résultats de l’enquête, le commissaire titulaire a été démis de son poste et remplacé par son second Zagoré. L’officier Loukou en charge du dossier depuis le début de l’affaire et l’officier de permanence le jour des faits sont aux arrêts de même que les trois sous-officiers au poste, informe –t-on.

Selon le père de la victime, M. Fanan Konaté, le corps se trouve au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) d’Angré, où il a pu avoir accès grâce à l’intervention d’un commissaire de la Police criminelle.

« L’autopsie aura lieu ce mardi au CHU de Cocody. Le corps sera mis à la disposition de la famille ce soir ou demain mercredi au plus tard », informe-t-il, avant de s’interroger sur le sort réservé au plaignant dans cette affaire qui a conduit son fils dans ce commissariat.

« Le sieur Alama, chauffeur aux impôts de la Riviera palmeraie contiguë au centre culturel islamique, le plaignant dans cette affaire n’est jusque-là, pas inquiété et vague tranquillement à ses occupations. Le procureur militaire fait son travail. Vivement que le procureur Adou Richard mette aux arrêts Mr Alama pour nécessité d’enquêtes. Cela pourra soulager le père meurtri que je suis ainsi que toute la famille », plaide M. Fanan Konaté.

Publicités

Romuald Kwame