Affaire écoutes téléphoniques : Un proche de Soro menace le RHDP

Affaire écoutes téléphoniques : Un proche de Soro menace le RHDP

uillaume Soro a été cité dans l’affaire des écoutes téléphoniques à la suite du coup d’État manqué au Burkina Faso en septembre 2015. L’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne, en collaboration avec Djibril Bassolé, aurait apporté son soutien aux individus qui ont tenté de mettre fin à la transition de Michel Kafando, en place depuis la chute de Blaise Compaoré fin octobre 2014. Des années plus tard, El Hadj Mamadou Traoré, proche du député de Ferké, revient sur ce dossier, non sans bander les muscles contre le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), la coalition au pouvoir.

Le « silence troublant » de Guillaume Soro dans l’affaire des écoutes téléphoniques

L’affaire a fait grand bruit. Une conversation téléphonique publiée sur les réseaux sociaux a été présentée comme un échange entre Guillaume Soro et Djibril Bassolé à propos du putsch manqué au Burkina Faso en septembre 2015. La bande sonore d’une durée de16 minutes et 32 secondes, mettrait en scène M. Soro et l’ex-ministre des Affaires étrangères burkinabè, avec pour ambition de remettre la machine en marche après le coup d’État manqué du général Diendéré. Dans une publication sur sa page Facebook, El Hadj Mamadou Traoré, fervent supporter de Guillaume Soro, a fait des révélations sur l’affaire.

« En traitant Guillaume Soro d’ingrat par rapport à cette histoire des écoutes téléphoniques, que nos mendiants du Restaurant prennent garde. Son silence sur cette affaire ne signifie pas sa culpabilité. S’ils pensent naïvement que leur gourou a rendu service à Guillaume Soro en négociant avec le Burkina Faso pour annuler le mandat d’arrêt international que ce pays a lancé contre lui, qu’ils se réveillent et qu’ils sortent de leur illusion. Ce n’était vraiment pas pour rendre service à Guillaume Soro. Ce n’était pas non plus pour le protéger », a écrit l’ancien directeur de l’INFS (Institut national de formation sociale).

Pour ce soroiste, Alassane Ouattara a tout simplement étouffé « sur le plan diplomatique une affaire qui allait lui péter au nez ». Il ajoute que son mentor « étant un homme dont le ventre est profond comme celui du calao sénoufo, il a préféré jusqu’aujourd’hui se taire sur cette affaire afin de ne pas éclabousser certaines personnes ». Par ailleurs, El Hadj Mamadou Traoré révèle que plusieurs cadres du RHDP sont impliqués dans l’affaire du coup d’État manqué du Burkina Faso.

« À vous les mendiants du Restaurant qui passez tout le temps à attaquer Guillaume Soro sur cette histoire des écoutes téléphoniques, ne poussez pas le calao sénoufo, excédé, à vider son ventre. Et s’il le fait, ne venez pas pleurnicher en disant qu’il a sali la réputation de quelqu’un. Je vous ai toujours dit de ne pas pousser Guillaume Soro à trop parler », a-t-il menacé.

Publicités

JN