Affi N’Guessan accuse les corps habillés d’être la cause des affrontements à Dabou: Le cas Dabou a été flagrant

Le cas Dabou a été flagrant. Il y a des éléments au sein de la Police et de la Gendarmerie qui accompagnent les miliciens, qui parfois leur ouvrent le chemin, par ce que la police et la Gendarmerie sont venues dire au jeune de lever les barrages qu’ils sont là pour assurer leur sécurité, et quand le barrage a été levé, les miliciens se sont engouffrés pour aller agresser les populations dans les villages donc il y aussi des éléments au sein de la Police et de la Gendarmerie qui sont aussi à la base de tous ce qui s’est passé, on peut même penser que certains miliciens sont habillés en policier ou en gendarme pour pouvoir servir sans que les populations puissent les identifier.

Publicités