Alphonse SORO crache ses vérités « Nous devons être honnête avec nous-mêmes»

Alphonse SORO sur RTI : Quand je m’engageais contre l’ivoirité, il n’y avait pas d’intérêt en vue encore moins un soleil pour sécher des habits si ce n’est le risque d’être parmis les 57 morts du charnier de Yopougon. 
Alphonse SORO: « Nous devons être honnête avec nous-mêmes et comprendre pourquoi les bases n’ont pas été séduites par la relève, elle ne s’est pas montrée à la hauteur des enjeux. La relève n’est pas prête pour prendre les choses en main maintenant et la Côte d’Ivoire a encore besoin du Président Alassane OUATTARA.

Si vous souhaitez recevoir gratuitement nos informations, Cliquez juste sur ce lien: https://t.me/ivoiretv5

Ce n’est pas des intérêts qui ont toujours guidé mes choix politiques. Quand je m’engageais contre l’ivoirité, il n’y avait pas d’intérêt en vue encore moins un soleil pour sécher des habits si ce n’est le risque d’être parmis les 57 morts du charnier de Yopougon. Quand j’ai volontairement laissé le confort du Cabinet du Premier Ministre pour être au chômage, il y’avait quel intérêt en face si ce n’est le chômage et l’exil ? Non ces clichés ne correspondent pas à mon personnage.
Je n’ai pas peur des clichés et de la propagandes politiques, j’assume pleinement notre choix de revenir dans notre parti politique d’origine, c’est là que nous avons fait nos classes, notre jeunesse et notre parcours politique.
Ce qui nous motive c’est que la Côte d’Ivoire continue dans la paix et la stabilité qu’elle a eu lors des dix dernières années avec des performances économiques enviées par le monde entier.
Nous nous mettons à la disposition de la Direction du RHDP pour agrandir la famille politique du Président Alassane OUATTARA et pour sauvegarder durablement tous les indicateurs qui sont au vert en ce moment. »
Publicités