Arrestation de Gbagbo et Blé Goudé à Abidjan ?

Arrestation de Gbagbo et Blé Goudé à Abidjan: « Ce serait un séisme politique »

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé définitivement acquitté et totalement libre. Les deux ivoiriens peuvent désormais rentrer librement dans leur Pays la Cote D’ivoire comme ils le veulent et quand ils le souhaitent.. Mais la question qui se pose est: que ce passera t-il si Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé venait a franchir le sol Ivoirien? vu que la justice ivoirienne a un mandat d’arrêt contre Laurent Gbagbo et son ministre Charles Blé Goudé!

La saga judiciaire de la CPI enfin terminée, bonjour à celle de la justice Ivoirienne, qui attend de pied ferme, et ce depuis Septembre 2019, l’ancien chef d’état, Laurent Gbagbo, qu’elle a condamnée à une peine de 20 ans d’emprisonnement pour crimes économiques.

A lire aussi: Abidjan: Grosse pression sur Ouattara après la libération de Gbagbo

Après son acquittement triomphal par la Chambre d’appel de la Cour Pénale Internationale (CPI), le 31 Mars dernier, le retour à Abidjan de l’ex dirigeant reste lourdement compromis par cette condamnation par contumace dont il est l’objet dans son pays.

Revenir dans l’immédiat en Côte d’ivoire, c’est courir le risque de renouer immédiatement avec l’univers carcéral. Pour Laurent Gbagbo et son ex ‘’ministre de la jeunesse’’, Charles Blé Goude, lui aussi condamné à 20 ans de prison en Côte d’ivoire, l’équation est complexe.

Sans un solide compromis trouvé avec le régime en place, impossible de fouler à nouveau le sol de leur pays, à moins de céder à l’idée insoutenable de retourner en prison.

A ne pas manquer: FRANCE : GBAGBO LAURENT LIBRE , MAIS PAS À ABIDJAN . LA FRANCE NE VEUT PAS QUE GBAGBO SOIT CANDIDAT , POURQUOI ?

Compromis ou pas, il faut que Laurent Gbagbo et son ex coaccusé rentrent…pour leurs partisans, la question de leur retour immédiat ne devrait plus faire l’objet de calculs politiciens. Alfred Guemene dit ‘’Général Guillot’’, ex SGA adjoint du Front Populaire Ivoirien (FPI) charge de l’animation politique et du dialogue social pense même qu’une mise aux arrêts de l’ex chef d’état une fois de retour à Abidjan, relèverait ‘’d’une incroyable inhumanité’’ après ses 9 années d’exil politico-judiciaire, dont 7 passées dans les geôles de la CPI à la prison de Scheveningen.

« Mais il faut être d’une incroyable inhumanité pour imaginer un Laurent Gbagbo sortant de dix années d’incarcération dans les geôles internationales, et renouer, pour 20 années encore, avec l’univers carcéral dans son propre pays. Ce serait incontestablement un séisme politique qui, assurément, accentuerait gravement le déséquilibre actuel de la nation ivoirienne. Avec de nombreux exilés, de prisonniers de la crise post électorale, des comptes bancaires gelés, etc », a-t-il réagi dans un post publié ce Vendredi 02 Avril sur sa page Facebook.

A lire également:Côte d’Ivoire : l’acquittement de Laurent Gbagbo fait à nouveau du bruit

Selon cet ancien leader syndicaliste connu pour sa proximité avec Pascal Affi Nguessan, « Ouattara devrait créer rapidement les conditions de la décrispation générale de la vie politique, en empruntant le glorieux chemin d’une grâce amnistiante pour son <<jeune frère>>. Qui est certes son plus farouche adversaire, mais qui est loin d’être son ennemi’’« Il doit y avoir une fin à tout » s’agace « Le Général Guillot ». 

Dans une interview accordée à une chaîne de télévision Française après son acquittement définitif, l’ex leader des jeunes patriotes, Charles Blé Goude en a appelé à la clémence du chef de l’état pour faciliter les conditions de leur retour à Abidjan.

Publicités