Bénin/harcèlement à l’ORTB : après Angela KPEIDJA, Priscile KPOGBEME dénonce aussi

Bénin/harcèlement à l’ORTB : après Angela KPEIDJA, Priscile KPOGBEME dénonce aussi


Bénin/harcèlement à l’ORTB : après Angela KPEIDJA, Priscile KPOGBEME dénonce aussi

Les révélations de la journaliste Angela KPEIDJA ont levé le voile sur un sujet délicat. Toute la gente féminine de la presse béninoise est en proie à des harcèlements sexuels. Juste après sa publication sur Facebook, on assiste à une autre révélation faite par la journaliste Priscile KPOGBEME.

Elle s’est exprimée dans une vidéo qu’elle a mise en ligne sur Facebook. Son témoignage vient appuyer celle de sa consœur Angela dans le cadre du harcèlement des femmes. Elle s’est appuyée sur la liberté de la presse qui était fêtée le 03 Mai 2020 pour s’exprimer.

Dans la vidéo, dame Priscile fait de longues révélations et dit : «Vous ne pouvez pas imaginer ce que nous femmes journalistes, subissons au quotidien. Vous entrez systématiquement dans une rédaction, vous êtes comme un objet sexuel, vous êtes comme un jouet pour eux et tout le monde veut goûter».

Elle continue en disant : «Oui c’est vrai, elle n’a pas du tout menti. Elle a dit la vérité. Elle n’est pas la première femme journaliste à être harcelée, elle ne sera pas la dernière. Moi j’ai été harcelée proprement et âprement ».

Elle dit que toutes les chaînes de presse sont ainsi et les harcèlements sont faits en toute impunité.
Aujourd’hui, elle a dû abandonner sa carrière pour préserver son foyer.

Elle affirme : « j’ai fait toutes les chaînes télés, mais j’ai fini par rester à la maison afin de préserver mon honneur». Il y a de nombreuses autres confidences à découvrir dans la vidéo faite par Priscile KPOGBEME.

Publicités

ivoiretv5