Bouna: Un canari renversé dans des cendres, et un autre brisé placés devant le bureau du principal

Bouna: Un canari renversé dans des cendres, et un autre brisé placés devant le bureau du principal, les détails dans cet article.

C’est une situation particulière qui s’est produite du collège moderne de Bouna, ce lundi matin. Les enseignants et élèves dudit établissement y ont découvert deux canaris, dont un renversé dans des cendres et l’autre fractionné disposé autour, déposés devant le bureau du principal et la salle des professeurs.

A lire aussi: Cote d’ivoire: Le conducteur tueur, arrêté

Cette pratique mystique a suscité de nombreux commentaires et interrogations dans le collège. Pour certains, il s’agit juste d’une technique pour effrayer les enseignants. D’autres sont catégoriques. Pour ces derniers, ce sont des manœuvres diaboliques avec des objectifs négatifs.

Les cours n’ont pas eu lieu ce lundi 19 avril 2021 au collège moderne de Bouna, en raison de la présence de canaris maculé de sang, de poudre et d’oiseau mort devant le bureau du principal et la salle des professeurs.
Lire également: A trois, nous formions un couple: il me menace de me tuer
Ce canaris maculé de sang, de poudre et d’oiseau mort a été découvert par le principal, Ouattara Batiemoko, qui est réputé être très matinal à son bureau. Les autorités éducatives, avec à leur tête le directeur régional de l’Education nationale de Bouna, Mamadou Dosso, se sont immédiatement rendues sur les lieux pour en faire le constat.

Selon le principal, un tel acte est de nature à ne pas garantir la sécurité de tout le personnel de l’établissement. Il dit s’étonner de cet acte après sept années de dur labeur passées à la tète de ce collège dont il a œuvré à donner progressivement ses véritables lettres de noblesse.

«Je ne pensais pas que le travail d’éducation-formation que nous abattons au quotidien devait conduire des gens à nous en vouloir jusqu’à ce point », a-t-il déploré.
Voir aussi: Urgent: Des tirs entendus à Abobo : Voici ce qui s’est réellement passé
Pour lui, le message est clair, son personnel et lui ne sont plus à l’abri. Il entend s’en remettre aux décisions qui seront prises par les autorités administratives en l’occurrence le préfet de région, qui a été saisi, et le ministère de l’Education nationale dans l’optique de créer des conditions à la sécurité du personnel.
A ne pas manquer: Insolite: J’ai mougou ma cousine 56 fois en un mois
Les élèves quant à eux ont été invités à regagner leurs domiciles.

Ouvert en 2013 à la faveur du Programme présidentiel d’urgence (PPU), le collège moderne de Bouna compte un effectif total de 981 apprenants.

Publicités