Traitée de femme adultère, Carmen Badet donne sa version des faits

Traitée de femme adultère, Carmen Badet donne sa version des faits

Une jeune béninoise identifiée comme Carmen Badet a adressé une lettre ouverte au président Patrice Patrice Talon.

Carmen Badet a appelé Patrie Talon au secours suite au refus de son ex mari, de lui permettre de voir ses quatre enfants encore mineurs.

« De Janvier 2021 à ce jour, je n’ai vu mes enfants que 4 fois à son bon vouloir. Mieux il a des relations haut placé au Tribunal et à la Cour d’Appel de Cotonou pour tenter de me faire mettre en prison, évoquant tous les arguments ou prétendues infractions possibles. La dernière en date est une convocation à la CRIET devant le Procureur Spécial Mario METONOU pour cybercriminalité. Devant le Procureur Spécial, Monsieur KOUDAMIRO a affirmé ce qui suit: Il est le seul à avoir votre email et vos contacts personnels. Il est haut placé dans votre confiance et que j’aurai volé des informations top secret vous reliant tous les deux » a écrit la jeune dame.

Dans un entretien accordé à Sunvi média, elle a livré sa version des faits. D’après elle, l’histoire d’adultère a été inventée par son ex-mari pour justifier son refus de voir ses enfants.

« Un soir, après avoir quitté l’hôpital, j’avais l’esprit vraiment chargé de pensées. Je me suis donc permise d’aller à la plage pour faire le vide des pensées qui me hantaient. Au moment de rentrer chez moi, je me dirigeais vers mon véhicule quand six grands hommes se sont présentés devant moi en compagnie de mon mari. Aussitôt, ils ont commencé par crier « oooh voleur, oooh voleur » derrière un monsieur que je ne connaissais même pas, ni d’Adam, ni de Ève. Mon mari soutenait devant la foule que le monsieur jouait aux amourettes avec moi, qu’on s’embrassait et que ce dernier tenait des rapports sexuels avec moi sur la plage. Il a fait tout un bruit à la plage en me traitant d’adultère » a-t-elle confiée.

 

Publicités

Romuald Kwame