CEDEAO : Un avion d’Air Côte d’Ivoire saisi à Bamako, les raisons

CEDEAO : Un avion d’Air Côte d’Ivoire saisi à Bamako, les raisons

Suite à une décision de la Cour de justice de la CEDEAO, un Airbus de la compagnie Air Côte d’Ivoire a été saisi sur le tarmarc au Mali.

Selon les informations rapportées par Jeune Afrique, un Airbus de la compagnie Air Côte d’Ivoire a été saisi, 22 novembre 2021, sur le tarmarc de l’aéroport de Bamako au Mali. Il s’agit d’une saisie conservatoire opérée par l’homme d’affaire congolo-malien Oumar Diawara dans le litige l’opposant à BNI Gestion et pour lequel il a obtenu gain de cause auprès de la Cour de Justice de la CEDEAO basée à Abuja. La saisie en terre malienne a été exécutée par le biais du conseil de l’homme d’affaires.

En effet, l’homme d’affaire a remporté, le 22 octobre dernier, une bataille judiciaire inédite contre l’Etat de Côte d’Ivoire dans l’affaire qui l’oppose à la BNI Gestion, société de gestion d’actifs, spécialisée dans la gestion des Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM). La cour a condamné la Côte d’Ivoire à payer des dommages et intérêts fixés à un milliard deux cent cinquante millions de Franc CFA (1 250 millions FCFA) en sus d’une restitution des terres ( environ 50 hectares de terrains confisqués en 2020 sur décision du tribunal de première instance d’Abidjan) dont la valeur est fixée à vingt milliards de francs Cfa.

 

Publicités

Romuald Kwame