Comment KKB pourra approcher les responsables de l’opposition pour réussir la réconciliation ?

Comment KKB pourra approcher les responsables de l’opposition pour réussir la réconciliation ?

Kouadio Konan Bertin alias KKB à été nommé ministre de la Réconciliation nationale le mardi 15 décembre 2020 dans le gouvernement d’Hamed Bakayoko. La question qui tourne sur les lèvres est : comment le nouveau ministre de la Réconciliation, quelque peu en rupture avec l’opposition, principalement le PDCI son parti qui l’a sanctionné, pourra approcher les responsables de l’opposition, pour réussir sa mission ?

«Le président de la République son excellence Alassane Ouattara a procédé à ce mardi 15 décembre 2020 a un réaménagement du gouvernement. Ainsi son nommés sur proposition du premier ministre chef du gouvernement : ministre de l’intérieur et de la sécurité Gl Vagondo Diomandé, ministre de la réconciliation nationale, Kouadio Konan Bertin» a annoncé sur les antennes de la radiodiffusion télévision Ivoirienne RTI Patrick Achi, ministre d’État, secrétaire général du gouvernement.

Transfuge du PDCI-RDA de Henri Konan Bédié 86 ans, Kouadio Konan Bertin était le seul candidat qui n’a pas suivi le mot d’ordre du boycott de l’élection présidentielle d’octobre 2020. Il était donc, le seul candidat à avoir fait campagne face à Alassane Ouattara le président sortant.

Rappelons-le, Alassane Ouattara avait annoncé ce changement dans le prochain gouvernement lors de son allocution à la nation après sa prestation de serment. « J’envisage de créer un ministère de la Réconciliation nationale ».

Promesse tenue en 24h seulement. Kouadio Konan Bertin alias KKB devient à ce jour, le premier ministre de ce nouveau portefeuille ministériel créé par Alassane Ouattara. Convaincu qu’une réconciliation vraie ne peut se faire sans un dialogue franc avec tous les acteurs politiques du pays, Alassane Ouattara qui entame un troisième mandat encore controversé veut donner un élan nouveau à sa vision de la réconciliation nationale.

Cependant, de nombreux observateurs de la vie politique ivoirienne se demandent comment Kouadio Konan Bertin pourra approcher cadres, militants et sympathisants de l’opposition pour entamer les chantiers de son nouveau poste ?

source : Ivoir’Soir.net
Publicités

JN