Coronavirus: interdiction de vente d’alcool en Afrique du Sud

Coronavirus: interdiction de vente d’alcool en Afrique du Sud

En Afrique du Sud, les habitudes vont changer un peu en raison du coronavirus. La vente d’alcool est interdite pendant le confinement, et la police y va de la forte manière parfois pour faire respecter cette mesure.

Le gouvernement craint la consommation excessive de l’alcool pendant le confinement. C’est pour cette raison que la vente de ce produit est interdite en Afrique du Sud. Cependant, d’autres trouvent le moyen d’en fabriquer. Depuis que le président Cyril Ramaphosa a interdit les ventes d’alcool dans le cadre d’un arrêt du coronavirus, les Sud-Africains privés d’alcool ont recours à la fermentation des homebrews pour contourner l’interdiction.

« L’idée est venue parce qu’il n’y a pas d’alcool, il n’y a aucun approvisionnement en alcool nulle part », a déclaré Vilakazi, 32 ans, coincé chez lui dans la banlieue verdoyante de Randburg à Johannesburg

Fermenté sur au moins trois jours, faire de l’umqombothi est peu coûteux mais prend du temps. Bien que traditionnellement servi lors de cérémonies spéciales où les esprits ancestraux sont évoqués tels que les funérailles et les mariages, le breuvage à la texture crémeuse et à l’odeur âcre gagne en popularité.

« C’est une boisson très sacrée », a déclaré Vilakazi en admettant que c’était la première fois qu’elle essayait de faire la boisson, généralement la confiture de sa sœur aînée pour les cérémonies familiales. Le prémélange de maïs et de sorgho peut également être cuit et servi comme bouillie pour le petit-déjeuner et il est également censé apaiser les ulcères d’estomac

Mais la soudaine pénurie de ventes d’alcool a inspiré la créativité sur la façon de devenir ivre. Une pléthore de recettes, de conseils et d’astuces sont partagés sur les médias sociaux par des chefs professionnels et des novices.

Selon les données du site Web des tendances de Google, il y a eu une augmentation de la recherche sur « comment faire votre propre alcool » – à commencer surtout que le pays est entré dans sa deuxième semaine de verrouillage.

Publicités

JN