Corruption en Côte d’Ivoire : Le ministre Joël N’Guessan fracasse le gouvernement | IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéNews

Corruption en Côte d’Ivoire : Le ministre Joël N’Guessan fracasse le gouvernement

Publicités

Membre du RHDP, le ministre Joël N’Guessan ne se cache pas pour dénoncer la corruption au sein des gouvernements du Président Alassane Ouattara. Selon lui, la corruption ternit considérablement la gouvernance du chef de l’État, tant elle est à une ampleur incroyable.

Publicités

Joël N’Guessan, ancien ministre des Droits de l’Homme d’Alassane Ouattara, a porté une lourde charge contre le gouvernement de l’ancien Premier ministre Patrick Achi. Il l’accuse de complaisance vis-à-vis des agents corrompus au sein de l’administration ivoirienne. Dans une interview sur la webTv du confrère L’Intelligent d’Abidjan, Joël N’Guessan est revenu sur l’affaire du détournement au sein du FDFP, dont il était Président du Comité de Gestion.

Il faut noter que c’est l’ancien ministre qui avait proposé à la nomination Ange Barry Battesti pour la fonction de Secrétaire Général du Fonds de Développement de la Formation Professionnelle (FDFP). Suite à une affaire de détournement de 4 milliards de FCFA au sein du FDFP, le ministre Joël N’Guessan et 5 administrateurs du Comité de Gestion du FDFP ont décidé la suspension d’Ange Barry Battesti en aout 2021.

Sauf que protégé par le Premier ministre Patric Achi et le ministre Moussa Sanogo, un véritable bras de fer s’est engagé entre Joel N’Guessan et Ange Barry Battesti, lequel bras de fer s’est soldé par la suspension des deux antagonistes sur décret du Président Alassane Ouattara en personne, lequel aurait été pris sur recommandation des deux ministres Patrick Achi et Moussa Sanogo.

Le ministre Joel N’Guessan ne comprend pas la décision de sa suspension qui passe pour une caution à la mauvaise gouvernance. « J’ai porté plainte, mais malheureusement pas de suite. Quand des gens ont volé et qu’on a les preuves palpables et qu’on ne les traduit pas en justice, c’est comme si on encourageait la corruption. »

Publicité

Corruption en Côte d’Ivoire, Joel N’Guessan pointe une pratique généralisée

Pour lui, le Gouvernement Patrick Achi n’a pas posé les bons actes par rapport aux personnes corrompues, une chose qu’il refuse de « supporter ».

Publicité

A la question de savoir s’il croit en l’existence de personnes au sein du RHDP qui travaillent contre le Président Alassane Ouattara, l’ex-ministre répond « Tous ceux qui se mettent dans la corruption salissent l’image du Président Alassane Ouattara. »

Annonce

« Cette affaire de corruption, c’est cela qui ternie notre image (au RHDP). Le ministre Zoro Bi Epiphane  Ballo a annoncé : « Que c’est près de 1200 milliards FCFA, voire 1400 milliards, qui sont liés à la corruption chaque année en Côte d’Ivoire… pratiquement le 10% de notre budget qui va dans le domaine de la corruption. On ne peut pas cautionner cela… Il ne se passe pas une semaine sans que les gens ne parlent de corruption pour les Passeports, corruption à la police, corruption au transport. »

La corruption en Côte d’Ivoire atteint des sommets comme le note le ministre Joel N’Guessan. Même l’actuel gouvernement du Premier ministre Robert Beugré Mambé n’est quasiment pas épargné par l’ancien ministre qui remet en lumière les affaires récentes de corruption, notamment l’affaire de l’argent des Passeports impliquant l’entreprise SNEDAI du Président de l’Assemblée Nationale, M. Adama Bictogo.

Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!