Cote D’ivoire: 06 victimes dans l’attaque d’un car

Cote D’ivoire: 06 victimes dans l’attaque d’un car

Mercredi 05 Mai 20201, la compagnie de transport CTE attaqué par des hommes armé et fait plusieurs blessés. Les blessés évacué au CHR de la ville.

Des coupeurs de route se sont signalés, à l’insolite sur l’axe Koun-Fao-Bondoukou. Ils ont attaqué un car de la compagnie CTE, faisant six victimes, blessés, internés au CHR de la ville. Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée dans cette attaque confirmée par le 1er adjoint au maire.

A lire également: Urgent: Drame à l’Hôpital Général de la ville de Adzopé

Les faits se sont déroulés dans la nuit de mercredi 5 mai 2021 à 22h, “à 15Km de Bondoukou, dans la forêt de Teck située entre les villages de Nangnogo et Affouavamé” selon Bondoukou panorama qui rapporte aussi les faits.
“Les malfrats tapis dans l’obscurité ont tiré plusieurs coups de feu en direction du véhicule dans l’objectif de l’immobiliser.

Voir aussi Drame: Deux Enfants Perdent la Vie Dans Un lac à Korhogo
Le pneu avant étant touché, le chauffeur a perdu le contrôle du car qui a fait une sortie de route dans le ravin” rapporte Bondoukou panorama.
Selon le 1er adjoint au maire, “ces attaques avaient diminué à la suite d’une intervention vigoureuse de la gendarmerie nationale. Les bandits profitent de la dégradation de la route, obligeant les véhicules à ralentir, pour lancer les assauts.”

A ne pas manquer: Accident: 18 morts et 22 blessés, le ministre des transports réagit
Une fois le car à leur merci, les mauvais garçons, ont dépouillé les passagers de leurs biens matériels. La gendarmerie saisie est intervenue avec des tirs de sommation.
“Il s’en est suivi des tirs nourris entre les malfrats et les éléments de la gendarmerie.

Les bandits armés réussissent à s’échapper, faisant malheureusement des blessés par balle parmi les passagers du véhicule” soutient Bondoukou panorama.

A lire aussi: Mon Homme Couches Avec Des Hommes Pour De L’argent
Le bilan fait état de 06 blessés dont 05 par balles parmi lesquels, l’épouse du président de la Jeunesse Communale de Bondoukou touché au bras, le convoyeur du car touché à la tête, un peuhl touché au pied et 03 autres passagers blessés.

A lire: Chu de Cocody: Une autre femme perd ses jumeaux
“Ils été conduits au CHR où ils sont tous internés” a précisé le 1er adjoint au maire qui lie ce retour des attaques à la fête de ramadan qui approche. Les fins limiers de la gendarmerie nationale sont sur les traces de ces renégats. Il faut signaler que des suspects ont été épinglés par la gendarmerie et sont en interrogatoire.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.