Côte d’Ivoire : après les déguerpissements à Port Bouet, plus de 100 ressortissants maliens rapatriés ! | IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéDivers

Côte d’Ivoire : après les déguerpissements à Port Bouet, plus de 100 ressortissants maliens rapatriés !

Publicités

Environ 150 ressortissants maliens qui étaient établis en Côte d’ Ivoire ont choisi de retourner volontairement dans leur pays d’ origine suite aux récentes opérations de déguerpissement menées par le District Autonome d’ Abidjan dans la commune de Port- Bouët.

Publicités

Cet événement, rapporté par Linfodrome, souligne un mouvement de retour orchestré en collaboration avec le ministre des Maliens établis à l’ extérieur et de l’ Intégration Africaine, Mossa AG Attaher. Le rapatriement de ces ressortissants maliens s’ inscrit dans le contexte plus large des déguerpissements initiés par le District Autonome d’ Abidjan. Depuis le 3 juin 2024, une vaste opération de délocalisation du Parc à Bétail de l’ Abattoir a été lancée, touchant particulièrement la commune de Port- Bouët. En tout, 595 foyers ont été identifiés comme étant concernés par cette mesure.

Les ressortissants maliens touchés, notamment ceux présents dans les marchés à bétail et ceux habitant près de l’ abattoir de Port- Bouët, ont entrepris un périple de deux jours en direction du Mali, transportés par deux bus spécialement affrétés pour l’ occasion. À leur arrivée, le ministre Mossa AG Attaher les a accueillis, mettant en avant l’ importance de cette opération. Sur les ondes de la télévision nationale malienne, le ministre a souligné les efforts du président de la transition, Assimi Goïta, pour garantir un retour dans les meilleures conditions à ceux qui souhaitent rentrer au Mali. Des enveloppes symboliques ont été remises aux rapatriés afin de démontrer le soutien du gouvernement malien dans cette transition.

Mossa AG Attaher a également pris soin de clarifier que ces mesures n’ étaient pas dirigées spécifiquement contre les ressortissants maliens, mais faisaient partie d’ une politique plus vaste de réorganisation urbaine. Il a expliqué que ces événements malheureux affectaient tous ceux vivant dans la zone concernée, sans distinction de nationalité. Outre les mesures immédiates prises pour les rapatriés, le ministre a rappelé que des dispositions étaient prises pour faciliter le retour d’ autres ressortissants maliens toujours touchés par les déguerpissements en Côte d’ Ivoire. Cette initiative s’ inscrit dans un effort plus large visant à assurer la sécurité et le bien-être des ressortissants maliens à l’ étranger.

En somme, ce mouvement de retour volontaire témoigne des efforts concertés entre les gouvernements ivoirien et malien pour répondre aux besoins des ressortissants maliens touchés par les déguerpissements. Il met en lumière l’ importance de la coopération régionale pour garantir la protection et le bien-être des populations migrantes.

Publicité

Publicité

Annonce
Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!