COTE D'IVOIRE : Dernières nouvelles d'Amadou Gon et interrogations suite à son évacuation sur Paris. – IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéEvènementPolitiqueSanté

COTE D’IVOIRE : Dernières nouvelles d’Amadou Gon et interrogations suite à son évacuation sur Paris.

Publicités

Selon les dernières nouvelles véhiculées par l’entourage du Premier ministre ivoirien, ce dernier «se porte bien». Bien arrivé à Paris, accompagné par son épouse et d’autres proches et collaborateurs, Amadou Gon a retrouvé son domicile parisien en attendant d’effectuer dès ce lundi 4 mai 2020, ses visites médicales.

Publicités

Interrogations

Ces nouvelles qui se veulent «rassurantes» n’enlèvent tout de même pas les soupçons et les interrogations sur l’opportunité ou l’urgence d’un contrôle médical en France, un pays frappé de plein fouet par le covid-19, dont les frontières sont officiellement fermées. Et puis du point de vue purement communicationnel, une telle assurance de la part de ses proches pouvait s’accompagner d’une image photo ou vidéo. Cela aiderait à rassurer les sceptiques et colporteurs de rumeurs de tout bord. Gon est quand même une personnalité importante de l’Etat ivoirien et la communication autour de lui devrait être des plus transparentes possibles. La Côte d’Ivoire n’est pas la Corée du Nord.

Au plan médical

Partant du fait que Amadou Gon Coulibaly est à classer parmi les patients cardiaques chroniques suite à sa transplantation de coeur en 2012, nous avons interrogé des cardiologues sur la nécessité d’un voyage sur Paris à un moment ou la pandémie du covid-19 n’a pas encore fini de paralyser le système de santé en France. Tous nous ont répondu, qu’en se basant sur la version officielle, ce voyage n’avait aucune raison d’avoir lieu, à moins que la situation soit plus grave que ce que les autorités ivoiriennes affirment.

Se faire contrôler à Abidjan

Publicité

«Le contrôle dans cette situation, 8 ans après la transplantation, peut et pouvait se faire à Abidjan», nous a répondu un cardiologue d’origine ivoirienne exerçant aux États-Unis. Avant de poursuivre et d’être plus précis : «Dans le cas du Premier ministre Gon, le contrôle a lieu généralement tous les six ou 12 mois et est constitué de trois ou quatre phases, qu’on peut achever en moins d’une journée. Nous faisons les contrôles à l’électrocardiogramme (ECG), la prise et l’analyse du sang, l’ergométrie, la radiographies du thorax, l’échocardiographie et dans certains cas l’IRM cardiaque.

Publicité

Tous ses examens peuvent facilement se faire au Centre de cardiologie du CHU de Treichville et dans d’autres structures médicales à Abidjan. Si monsieur Gon a été obligé de faire le voyage de 6000 km sur Paris, il pourrait bien y avoir des complications liées soit au covid-19 ou à d’autres pathologies.

Annonce

Sachez que le covid-19 agit fortement sur le système immunitaire des patients. à cause des risques de rejet du nouveau coeur par l’organisme receveur, le système immunitaire est supprimé par des médicaments que le patient prend à vie. Mais en même temps d’autres médicaments permettent au corps de lutter contre les infections ultérieures. Vous comprenez que, pour un patient avec un antécédent cardiaque, atteint du covid-19, la situation devienne compliquée et peut donc être rapidement critique».

Cette analyse et sa conclusion sont partagées par 3 autres spécialistes que nous avons interrogés en France et à Abidjan sur la situation sanitaire réelle du candidat de la coalition au pouvoir à la présidentielle d’octobre prochain en Côte-d’Ivoire.

Les jours et semaines à venir nous en diront plus.

source : Connectionivoirienne

Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!