Côte d'Ivoire : la CNRCT dévoile les dessous de sa collaboration avec l'ex-reine des Baoulé IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéNews

Côte d’Ivoire : la CNRCT dévoile les dessous de sa collaboration avec l’ex-reine des Baoulé

Publicités

La Chambre nationale des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire (CNRCT), dans une déclaration lundi 8 juillet 2024, a justifié sa collaboration avec l’ex-reine des Baoulé décédée récemment.

Publicités

Cette déclaration fait suite à de nombreuses accusations portées contre la CNRCT, notamment celle d’avoir accordé le statut de reine des Baoulé à la défunte, considérée comme simple reine-mère.

« À Sakassou, lors des obsèques de Sa Majesté Nanan Kouakou Anougblé III, roi des Baoulé, en présence de Leurs Excellences les présidents Konan Bédié et Alassane Ouattara, le monde entier a appris par la voix du conseil du royaume Baoulé que le peuple Baoulé a une nouvelle reine, ce qui signifie qu’elle a accompli l’Achouin », a rappelé le directoire.

C’est donc sur cette base que « la reine N’ga Tanou Monique sera nommée membre du directoire de la CNRCT par décret, au titre de l’une des deux places exclusivement réservées aux rois ou reines, sous son nom à l’état civil, comme pour tous les 34 autres rois et chefs traditionnels membres du directoire », lit-on dans la déclaration.

Dès lors, poursuit le directoire, « c’est en tant que reine qu’elle a officiellement travaillé avec responsabilité jusqu’en 2023, aux côtés des autres membres du directoire de la CNRCT, pour la mise en œuvre des nobles missions de cohésion sociale, d’unité nationale, de paix et de progrès assignées à la Chambre nationale des rois et chefs traditionnels ».

Publicité

Les têtes couronnées s’étonnent donc que « certaines personnes accusent à tort la CNRCT d’être à l’origine de leurs déconvenues pour avoir, disent-elles, reconnu comme reine des Baoulé celle qu’elles appellent la Reine-Mère Akoua Boni II ».

Publicité

La chefferie traditionnelle en Côte d’Ivoire est organisée au sein de la Chambre nationale des rois et chefs traditionnels, en abrégé CNRCT, érigée au rang d’institution de la République.

Annonce
Publicités
Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!