Côte d’Ivoire : La justice française aux trousses de Stéphane Kipré, les raisons | IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéPolitique

Côte d’Ivoire : La justice française aux trousses de Stéphane Kipré, les raisons

Publicités

Une commission rogatoire sur la tête du « beau-fils » de Laurent Gbagbo pour détention illicite de fortes devises étrangères. L’homme fonctionne au liquide et à un rythme effrayant.

Publicités

Le “beau-fils“ et “collaborateur“ de Laurent Gbagbo, Stéphane Kipré a des démêlés avec la Justice française. Une commission rogatoire – l’acte par lequel un juge d’instruction délègue ses pouvoirs à un autre magistrat ou à un officier de police judiciaire (OPJ), afin de faire procéder à sa place à un ou plusieurs actes d’information – sur la tête du « beau-fils » de Laurent Gbagbo.

Le Vice-Président du PPA-CI fuit-il la Justice Française ? Prétextant qu’il a un problème cardiaque qui l’empêche de prendre un vol, Stéphane Kipré alias PSK s’est vu coller une commission rogatoire aux fins de s’expliquer sur la détention de fortes sommes d’argents liquides dans ses appartements parisiens. 10 millions d’euros seraient découverts dans ses appartements parisiens lors de perquisitions.

500 milles euros découverts dans un de ses appartements, Stéphane Kipré arguant que cette somme appartient à Alpha Condé (président de la république de Guinée du 21 décembre 2010 au 5 septembre 2021). La Justice française a interrogé Alpha Condé via courrier qui dit ne pas être le propriétaire de cette somme.

Stéphane Kipré sort du territoire ivoirien par la route vers le Ghana où l’attend un Jet privé. Il s’envole pour ses affaires dans certaines parties du globe terrestre et retourne au Ghana pour regagner enfin la capitale économique, Abidjan, par la route avec sur lui de fortes sommes d’argents en grosses coupures d’euros et de dollars; en somme de devises étrangères. A bord de véhicules de types 4*4 avec des occupants <<< blindés >> de sous qui esquivent les fouilles et tout contrôle grâce à la porosité des frontières ivoiriennes et à la corruption ambiante des fonctionnaires de polices et des Douanes. Dans le premier trimestre 2024, Stéphane Kipré a été pris par les autorités policières ivoiriennes grâce à une fuite de son propre réseau. Une fouille et des palpations ont permis de découvrir une forte somme d’argent liquide.

Publicité

Source: enquetemedia

Publicité

 

Annonce
Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!