Cote d’ivoire: la préfecture de Dimbokro ont été cambriolé

Quelques semaines avant les législatives, nous apprenons que les locaux de la préfecture de Dimbokro ont été l’objet d’un cambriolage au cours de cette semaine même, précisément dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 février dernier.
Selon une source, les malfrats ont visité systématiquement tous les bureaux (au moins une quinzaine) après avoir fracturé les portes. Ils ont accédé à l’intérieur de l’imposant bâtiment qui abrite les services de l’administration territoriale en cassant les grilles de protection des fenêtres arrières et ont pénétré par le service de la couverture maladie universelle (Cmu), a expliqué le préfet de région, Coulibaly Yahaya, lors d’une rencontre avec la cellule civilo-militaire.
Après ce cambriolage, l’administrateur civil hors grade a exprimé son amertume et sa tristesse face une telle situation qui n’honore pas le département. Il a espéré que les services compétents de la police mettront tout en œuvre pour démasquer, dans les plus brefs délais, les auteurs de ces actes.
Pour le moment, les dégâts ne sont pas encore évalués mais la disparition de trois ordinateurs personnels du préfet et des deux chefs de cabinet et une tablette du service Cmu est annoncée. La même nuit, la direction régionale de la construction a également reçu la visite des malfrats.
La police alertée a ouvert une enquête.
Nous notons également que depuis fin janvier 2021, quatre individus munis d’armes automatiques ont cambriolé un dépôt de traitement d’anacarde situé au quartier Belleville.
Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.