Côte d’Ivoire : Scandale dans l’armée pour une nomination, ce que l’on sait ! | IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéPolitique

Côte d’Ivoire : Scandale dans l’armée pour une nomination, ce que l’on sait !

Publicités

L’armée ivoirienne est secouée ce 12 mai 2023 par un scandale majeur concernant la nomination d’Olivier Durand à la direction du Centre de renseignement opérationnel antiterroriste (CROAT).

Publicités

Durand, un « lieutenant » sans formation ni légitimité, est impliqué dans de multiples affaires de corruption, d’intimidation, d’extorsion de fonds et de harcèlement, suscitant la colère des membres de l’Unité de lutte contre la grande criminalité (ULGC) à Sebroko.

La nomination de Durand à un poste de responsabilité, chargé de la lutte contre le terrorisme en Côte d’Ivoire et dans la sous-région ouest-africaine, est jugée scandaleuse et dangereuse par plusieurs voix au sein de l’armée.

La fiabilité et la loyauté de Durand sont remises en question, suscitant de sérieuses inquiétudes quant à l’efficacité de la lutte antiterroriste et à la sécurité de la population.

LIRE AUSSI : Affaire trafic de cocaïne en Côte d’Ivoire : La décision des Etats-Unis qui surprend !

Publicité

Ce scandale révèle les failles et les dysfonctionnements au sein de l’armée ivoirienne, qui doit réformer son système de nomination et de promotion pour garantir la compétence, l’intégrité et la loyauté de ses cadres.

Publicité

Les membres de l’armée doivent pouvoir s’appuyer sur de forts dirigeants respectés, capables de mener à bien les missions les plus difficiles et de protéger la population contre les menaces terroristes.

Annonce

Le gouvernement ivoirien doit prendre des mesures pour rétablir la confiance dans l’armée et garantir la sécurité de la population.

LIRE AUSSI : Politique : Simone Gbagbo portée à la tête d’un groupement de partis politique de l’opposition

Cela passe par une réforme en profondeur des systèmes de nomination et de promotion, ainsi que par une enquête approfondie sur l’affaire Durand et ses conséquences sur les actions militaires du CROAT.

En conclusion, le scandale de la nomination de Durand à la tête du renseignement du CROAT est un signal d’alarme pour l’armée ivoirienne et le gouvernement.

Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!