Côte d’Ivoire/ Tout est mélangé au RHDP: Ouattara veut nommer Hambak 1er ministre, mais Gon préfère photocopie!

Côte d’Ivoire/ Tout est mélangé au RHDP: Ouattara veut nommer Hambak 1er ministre, mais Gon préfère photocopie!

LU POUR VOUS

CORBEAU NEWS

GUILLAUME SORO AVAIT PRÉVENU…

Après le dépôt de la démission du ministre Amon Tanoh, Alassane Ouattara a convoqué Amadou Gon à son bureau, aux fins de s’entretenir avec lui sur la formation du prochain gouvernement, Après l’entretien des deux hommes, Amadou Gon s’empressa d’aller rencontrer son shadow cabinet, quant ADO lui décidera de rencontrer Tounkara et un peu plus tard le ministre Bacongo pour consultations.

La parole étant donc sortie du cadre du huis clos, il a été rapporté au Corbeau que le président de la République aurait demandé à AGC qu’il souhaitait un remaniement en profondeur, ainsi plusieurs ministres devaient être démis de leurs fonctions aux profits des hommes de Gon quoi de plus normal puisqu’il est le candidat du parti et on va à la guerre entouré de ses meilleurs lieutenants.

Au cours de leur entretien, certains noms ont d’ailleurs étés évoqués et parmi les ministres annoncés comme sortant , Mabri, Kandia, sidy Toure et bien d’autres seraient sur la liste de départs car considérés par GON comme étant très proche de Hambak.

D’ailleurs lorsqu’il fallait choisir un remplaçant à l’ambassadeur de Côte d’Ivoire en France, Amadou GON avait d’ailleurs proposé le ministre Sidy Toure à ce poste avant que Ouattara ne porte son choix sur Bandama.

Lors de leur tête-à-tête, le 1er ministre aurait rapporté aux membres de son shadow cabinet que le président l’aurait informé qu’il souhaitait nommer Hambak 1er ministre pour lui permettre de se consacrer à sa campagne présidentielle, et le président voulant toujours le rassurer, lui aurait indiqué qu’il avait évoqué la question avec Hambak qui serait prêt pour assurer cette fonction si on le lui proposait.

Après avoir écouté les arguments du président, Amadou Gon expliquera au président qu’il ne peut démissionner à 7 mois des présidentielles en laissant son poste à Bakayoko.
GON rappellera au président qu’il avait déjà évoqué cette question avec lui ainsi que le moment propice pour sa démission, il ne comprenait donc pas pourquoi ce revirement présidentiel il va surenchérir en disant au président quelle image laisserais-je aux Ivoiriens si je laisse Hambak gérer la crise du coronavirus qui se dessine à l’horizon ?

Après avoir donné son avis, AGC propose au président qu’il souhaiterait céder la primature à 2 mois de la présidentielle comme convenu précisément en juillet, cependant il souhaiterait que la primature soit confiée à Ibrahim photocopie en qui il a entièrement confiance, surpris par le choix du 1er ministre alors que celui n’avait jamais laissé transparaître que son choix se portait sur son frère cadet, Alassane Ouattara est embarrassé et il rétorquera à GON que cela attestera la manière Poutine que GUILLAUME SORO tente de lui coller auprès des occidentaux.

Le président informe AGC que le choix de Hambak est aussi le choix de la 1ère dame, Amadou rappellera au président qu’il y va de sa candidature à la présidentielle. AGC ira jusqu’à informer le président qu’il aurait déjà évoqué la question de la primature avec Ibrahim qui serait également disposé à être 1er ministre si le chef de l’état le lui demandait.
Surpris, Ouattara s’accordera avec Gon, il enverra des émissaires vers Hambak et procédera à des consultations avant de prendre une décision finale.

Informé de la décision de GON, Hambak qui s’était entretenu avec Amon Tanoh avant le départ de celui-ci du gouvernement à la demande du président Ouattara lorsqu’une dernière tentative était en cours pour faire revenir ce dernier sur sa décision, a clairement affirmé devant l’émissaire du parti mis en mission par Ouattara auprès de lui  » Vraiment Amon avait raison sur ce qu’il m’a rapporté et de continuer je suis le numéro 2 du gouvernement s’il veut me voir candidat qu’il essaie et on verra « .

C’est donc dans cette ambiance délétère que Hambak a entrepris de prendre la main sur les questions de coronavirus en demandant aux Ivoiriens de faire des propositions ce qui n’est d’ailleurs pas du goût du ministre de l’intérieur Vagondo Diomande qui avait été mis en mission avec le ministre de la santé pour la gestion de cette crise par le 1er ministre Amadou GON.

Chers tous, Alassane Ouattara qui a remis tous les pouvoirs à Amadou GON est aujourd’hui comme la reine d’angleterre, démuni, il a intérêt à céder à tous les desiderata de GON 1er, aujourd’hui la Côte D’ivoire à 3 chefs d’états ADO, GON ET HAMBAK.

Hambak sait que Ouattara et GON n’ont aucun intérêt à le voir en colère, car pense-t-il, en plus d’être plus populaire que GON, il pense qu’en cas de candidature, il est certain de rallier à sa candidature plusieurs opposants il compte donc bien profiter de sa posture de faiseur de roi pour consolider sa position la suite nous en dira un peu plus.
Hier dans sa publication Chris Yapi nous informait que le PDCI renaissance réclamait également la primature, en tant que opposant nous allons nous installer dans les tribunes pour regarder la suite.

En attendant d’autres informations de notre Corbeau adoré.

J’en suis persuadé que les cyberactivistes RHDP STIPENDIÉS viendront vociférer sous ce post pour crier aux fakes news sans jamais apporter la preuve contraire, mais retenez le, je l’avais dit dans mon précédent post, Guillaume Soro avait prévenu, qu’en mars, le ciel commencera à s’éclaircir.

En attendant que les personnes mises en mission auprès des deux hommes fassent sortir la fumée blanche, Alassane Ouattara a dû se contenter d’un petit remaniement technique avec des intérimaires en attendant la formation d’un véritable gouvernement de campagne où Bacongo et Photocopie pourraient monter en grade en qualité de ministre d’État.

LE CORBEAU DIT TOUJOURS VRAI en attendant, LA MISSION CONTINUE…

Par Ivoirebusiness

A découvrir aussi

Publicités

ivoiretv5