COVID-19: LE MINISTÈRE DE LA SANTÉ INVITE LES TRADIPRATICIENS À REJOINDRE LA LUTTE CONTRE LE COVID-19

COVID-19: LE MINISTÈRE DE LA SANTÉ INVITE LES TRADIPRATICIENS À REJOINDRE LA LUTTE CONTRE LE COVID-19

COVID-19: LE MINISTÈRE DE LA SANTÉ INVITE LES TRADIPRATICIENS À REJOINDRE LA LUTTE CONTRE LE COVID-19

« Je suis sûr qu’on pourra trouver parmi vous des Didier Raoult, des personnes capables de proposer des solutions afin de venir à bout de cette maladie » s’est adressé Joseph Acka, Directeur de cabinet du Ministère de la Santé, aux médecins traditionnels ivoiriens.

Cette rencontre initiée par Dr Linda Bouboutou Kaboré, s’est tenue à l’Institut National de Santé Publique, Abidjan Plateau.Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, dans sa quête de trouver une solution efficace à la crise du coronavirus, a rencontré les tradipraticiens de Côte d’Ivoire, ce vendredi 27 mars.

A l’ordre du jour, impliquer ces derniers dans la recherche de plantes susceptibles de venir à bout de cette pandémie. Car selon Joseph Acka, Directeur de cabinet du Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Aka Aouélé, on ne se bat pas au chevet d’une mère malade, l’heure est à l’union pour vaincre le mal commun.« Depuis des mois, nous rencontrons les forces vives de la nation pour informer et sensibiliser sur les gestes à adopter pour faire face au covid-19.

Le Ministre a estimé qu’il était important de vous aviser afin que vous nous apportiez vos conseils. Nous savons qu’en dehors des recherches scientifiques, nous avons un savoir-faire africain. Et au moment où le monde balbutie et n’arrive pas à trouver une solution efficace contre le covid-19, votre apport sera inestimable.

Le ministre vous demande de l’aide. Nous devons réussir à juguler médecine moderne et traditionnelle afin de sortir de cette situation. Je suis sûr qu’on pourra trouver parmi vous des Didier Raoult, des personnes capables de proposer des solutions afin de venir à bout de cette maladie » a-t-il assuré.Les médecines moderne et traditionnelle, doivent donc travailler ensemble contre le coronavirus.

Prenant en compte le fait que près de 80% des populations africaines se soignent à l’indigénat, l’apport de ces guérisseurs parfois marginalisés, pourrait permettre de vaincre le coronavirus. Dr Linda Kaboré, marraine des tradipraticiens de Côte d’Ivoire, ne doute pas un seul instant de la capacité de ses filleuls à faire disparaître cette pandémie de la Côte d’Ivoire.«

J’ai rencontré les tradipraticiens pour voir comment lutter contre la maladie. Il y a 6500 tradipraticiens en Côte d’Ivoire. L’OMS recommande que les tradipraticiens qui ont un savoir-faire, puisse proposer des solutions pour traiter les symptômes du covid-19 et guérir la maladie.Et ils en sont capables.

Cependant il faudra encadrer tout cela car nous avons constaté depuis quelques jours la ruée vers des plantes ou des produits dont on ne maîtrise pas l’impact sur le corps humain. Nous avons proposé pour résoudre cette crise, que le pavillon traditionnel du Centre Hospitalier de Treichville soit rouvert, de sorte à faciliter les recherches.

Déjà nous avons proposé une liste de produits au Ministère pour commencer le traitement à base de plantes » a réagi la commissaire générale d’Africa Santé Expo.

Pour leur part les tradipraticiens ivoiriens se disent prêts à aller au front. Selon eux, le coronavirus, avec les symptômes constatés, est une forme aiguë de paludisme. Il faut donc ajouter aux traitements déjà existants, des antibactériens et le tour est joué.7info

Publicités

JN