Damana Pickass : "Laurent Gbagbo devrait être réinstallé dans son fauteuil, parce que…" IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéPolitique

Damana Pickass : “Laurent Gbagbo devrait être réinstallé dans son fauteuil, parce que…”

Publicités

Dans une déclaration récente, Damana Adia Pickass, célèbre pour ses prises de position audacieuses, a soulevé une question brûlante autour du récent retour politique de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire.

Publicités

Selon Pickass, il est essentiel de revisiter la logique qui sous-tend le retour de Gbagbo au pouvoir, en particulier à la lumière des événements entourant les élections présidentielles contestées de 2010.

“En principe, on devait le (Laurent Gbagbo) réinstaller dans son fauteuil parce qu’on a dit que c’est celui qui n’a pas gagné les élections qui est responsable des 3000 morts. Donc la CPI a établi un lien de causalité entre le coupable des 3000 morts et le vaincu des élections présidentielles de 2010. Quand on va à la CPI, et puis on juge Gbagbo, c’est sur la base qu’il a perdu les élections. Et les gens voient qu’à la lumière du procès, ce n’est pas lui le coupable des 3000 morts, ce n’est pas lui qui a perdu les élections. Et donc, Gbagbo a eu raison. On a enlevé un président de son fauteuil légitime pour l’envoyer en prison. Donc quand il gagne, on doit le réinstaller dans son fauteuil. C’est la logique», a déclaré Pickass lors d’une récente interview.

Cette assertion soulève des questions cruciales sur la justice post-électorale et la réhabilitation politique après des conflits. La perspective de Pickass, partagée par de nombreux observateurs, met en lumière les complexités entourant les verdicts de la CPI et leurs implications politiques.

Publicité

Publicités
Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!