Déclaration de la Délégation Régionale GPS des Grands Ponts

Déclaration de la Délégation Régionale GPS des Grands Ponts
La Délégation Régionale GPS des Grands Ponts a pris connaissance ce mercredi 11 août 2021, de l’enlèvement à Bamako, de Monsieur Sess Soukou Mohamed dit Ben Souk, ex-Député et cadre influent et actif dans le positionnement du Mouvement dans les Départements de Dabou, Jacqueville et Grand Lahou.
Depuis Décembre 2019 et son départ en exil à la suite de la brutale répression visant les cadres dirigeants de GPS, la Délégation GPS des Grands Ponts vivait avec l’espoir d’un retour rapide au pays de ce fils illustre du Leboutou qu’il a dignement représenté au Parlement ivoirien de 2011 à 2020.
Cet espoir, renforcé par le retour en Côte d’Ivoire d’illustres exilés, le nouveau ton apaisant des discours politiques et la progressive décrispation du champ politique ivoirien vient d’être sévèrement contrarié par l’acte d’enlèvement de Ben Souk, dans un pays voisin, le Mali, un pays frère.
La Délégation GPS des Grands Ponts élève une vive protestation auprès des Autorités Maliennes contre cette conception violente de la politique qui se nourrit d’enlèvement, de séquestration, d’emprisonnement de longue durée suivis de jugements expéditifs, parfois de meurtre et qui prend progressivement racine dans ces terres d’Afrique de l’Ouest, hier si hospitalières.
Le Mali, terre d’accueil où vivent de nombreux Ivoiriens fuyant la dictature dans leur pays a-t-il décidé de perdre son âme pour des profits politiques immédiats mais incertains en renonçant à la protection des ivoiriens qui ont trouvé refuge sur ses terres?
La Délégation GPS des Grands Ponts en appelle aux autorités maliennes de la transition responsables quant à la protection des droits élémentaires du Député Ben Souk dont elle souhaite vivement la libération.
Fait à Dabou, le 12 aout 2021
La Délégation GPS des Grands Ponts.
Publicités