DECLARATION DU FRONT POPULAIRE IVOIRIEN (FPI) RELATIVE A L’ENLEVEMENT ET A LA SEQUESTRATION DU CAMARADE KOUA JUSTIN

  1. Le camarade Koua Justin, premier Secrétaire Général Adjoint, Porte parole du FPI et Administrateur des services financiers de son Etat est en fonction à la Direction Régionale des Impôts de Korhogo.

2. Le mercredi 16 septembre 2020, aux environs de 7h30, au moment où le camarade Koua Justin s’apprêtait à quitter son domicile pour se rendre à son lieu de travail, des éléments de la police sont venus l’enlever manu-militari, sans mandat pour le conduire au poste de police.

3. Cet acte d’enlèvement sans aucune forme de procédure judiciaire préalable, soit par des individus encagoulés soit par des éléments en civil ou en tenue, est devenu un mode de gouvernance du régime Ouattara.

4. Le FPI condamne avec la dernière énergie ce nième enlèvement d’honnêtes citoyens dont celui de son Secrétaire Général Adjoint Koua Justin et exige sa libération immédiate et sans condition.

5. Le FPI marque sa totale solidarité avec Secrétaire Général Adjoint.

6. Le FPI étant déjà engagé dans la lutte contre la dictature de M. Alassane Dramane Ouattara et particulièrement contre le troisième mandat anticonstitutionnel de ce dernier, entend continuer cette lutte quoiqu’il advienne et ce, jusqu’à la victoire finale.

7. Le FPI demande en conséquence à ses militants et sympathisants de demeurer mobilisés et engagés dans la lutte jusqu’à l’avènement de l’Etat de droit par des élections justes, régulières, démocratiques et inclusives.Fait à Abidjan, le 17 septembre 2020Dr Assoa AdouSecrétaire Général.

Publicités

4 réflexions sur “DECLARATION DU FRONT POPULAIRE IVOIRIEN (FPI) RELATIVE A L’ENLEVEMENT ET A LA SEQUESTRATION DU CAMARADE KOUA JUSTIN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.