Dernières nouvelles de Bédié : Voici ce qui s’est passé à sa résidence hier

Dernières nouvelles de Bédié : Voici ce qui s’est passé à sa résidence hier

Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), n’est pas en résidence surveillée, selon le procureur Adou Richard. Cependant, à en croire Le Nouveau Réveil, le blocus n’a pas été, tout à fait, enlevé. Juste un assouplissement.

« Depuis le mardi 03 novembre 2020 dernier, Son excellence le président Henri Konan Bédié et plusieurs leaders de l’opposition sont assignés à résidence surveillée. Malgré son isolement, le sphinx de Daoukro se porte bien et tient bon », écrit, ce samedi, le journal qui est proche de l’ex-Président de la République, du 7 décembre 1993 au 24 décembre 1999.

C’est à travers un reportage que le journal décrit l’ambiance. « Cocody les Ambassades. En ce 5ème jour de son assignation à résidence surveillée par les forces de l’ordre du régime agonisant de Ouattara, le président Henri Konan Bédié qui a reçu mercredi des ambassadeurs de l’UE, et des Etats Unis, respire la grande forme et semble peu affecté par son isolement », précise le journal.

Qui décrit : « devant son domicile, des policiers et gendarmes en armes assurent le respect strict des consignes données par la hiérarchie. A savoir, ne laisser entrer personne tout comme personne ne doit sortir de la résidence. A la différence des premiers jours, le cordon de sécurité a été réduit et plusieurs personnes ont fini par regagner leurs domiciles respectifs. La tension des premiers jours est donc tombée d’un cran ».

Et le journal de s’indigner : « la mise à résidence surveillée d’une haute autorité de la trempe du président Bédié relève d’une inélégance sans bornes du pouvoir Ouattara qui, pourtant, a tout reçu de l’ex-président qui lui a permis de briguer deux mandats successifs ». Cependant le journal note que l’assouplissement du blocus est un « signe d’apaisement » de la part du pouvoir RHDP.

Publicités

JN