Dialogue pouvoir/opposition : Bédié brille par son absence

Le dialogue entre le pouvoir et l’opposition qui avait été annoncé par le président Alasane Ouattara, s’est donc tenu ce lundi 21 décembre 2020 comme prévu à la primaire.

Pour ce face à face le premier ministre Ahmed Bakayoko avait minutieusement affûté ses armes en en tirant sur le volet 13 commandos pour l’épauler.

Mais contre toute attente ce sont des représentants des partis politiques, FPI, PDCI, EDS, et quelques membres de la société civile qui se sont présentés à ce rendez vous.

Le président Henri Konan Bédié, a quant à lui brillé par sa présence.

Cela apparaît comme un gros revers pour le pouvoir qui comptait sur la présence du chef de file de l’opposition pour donner un crédit à ce dialogue.

Pour l’instant aucun membre de son entourage ne s’est encore exprimé pour donner les raisons de cette absence.

En attendant le retour de Maurice Kakou Guikahué, évacué ce dimanche 20 décembre en soins intensifs en France, et celui de Affi Nguessan, le dialogue amorcé entre l’opposition et le pouvoir pour la réforme de la commission électorale indépendante , semble être parti du mauvais pied.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.