Drame: Communiqué De La Gendarmerie Nationale

La marche punitive des élèves gendarmerie tourne au drame : L’un des encadreurs abat un jeune à Gonaté suite à une altercation
Les faits:
Au cours de la marche des élèves Sous-Officiers de l’École Gendarmerie Abidjan, en partance de Bonon pour Daloa, ceux-ci ont fait une escale à Gonaté.
A cette occasion, les Maréchaux des logis BROU LOGBA ELFRIED PASCAL matricule 47.654 en service à l’Escadron 2/1 de Yopougon et BROU KOUASSI NARCISSE matricule 49.137, en service à l’Escadron 1/1 d’Agban, encadreurs de ladite marche se sont soustraits du dispositif pour des besoins personnels.
Suite à une altercation avec certains jeunes, le Maréchal des logis BROU LOGBA ELFRIED PASCAL fait usage de son arme de type AK, atteignant mortellement un individu.
Bilan: 01 mort. Il s’agit de:
FOFANA ABOULAYE, né le 01/01/1991 à Gonaté sous-préfecture dudit de nationalité ivoirienne.
Dans la nuit du lundi au mardi 25 Mai 2021, aux environs de 00 heure 25 minutes, une altercation entre deux gendarmes et un groupe de jeunes à Gonaté, localité située à 20 km de la ville de Daloa, a occasionné la mort de monsieur FOFANA Aboulaye, de nationalité ivoirienne, né le 01/01/1991 à Gonaté sous-préfecture dudit.
Informés de la situation, le Sous-préfet de Gonaté, le Commandant de l’Ecole de Gendarmerie d’Abidjan et le Commandant de la deuxième Région de Gendarmerie de Daloa, accompagnés d’une patrouille se sont rendus sur les lieux pour apaiser la population. La situation est rapidement revenue au calme.
Les deux gendarmes ont été immédiatement mis aux arrêts. Une enquête a été ouverte par le Tribunal militaire afin de déterminer les circonstances de ce drame et situer les responsabilités.
La Gendarmerie Nationale présente ses profonds regrets face à cette tragique situation et exprime toute sa compassion à la famille du défunt.
Fait à Abidjan, le 25 Mai 2021,
Le Général de Corps d’Armée ALEXANDRE APALO TOURE, Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale
Publicités