Guillaume Soro : «Quand c’est dur d’avancer sur le chemin, seuls les durs avancent»

Guillaume Soro : «Quand c’est dur d’avancer sur le chemin, seuls les durs avancent»
Visé par un mandat d’arrêt international émis par la justice ivoirienne contre sa personne, Guillaume Soro se prononce à nouveau. Il a fait savoir que quand il est dur d’avancer sur le chemin, seuls les durs avancent.

Confronté à un mandat d’arrêt émis par la justice ivoirienne contre lui, l’ancien Président de l’Assemblée Nationale et ex-Premier ministre ivoirien, Guillaume Soro, contrairement à ses habitudes d’opposant politique, s’est moins exprimé ces dernières 72 heures. Si l’on ignore la raison d’un tel silence, le Président de Générations et Peuples Solidaires, (GPS), a tout de même brisé la glace du silence ce dimanche 29 novembre 2020.

Réagissant à la situation qu’il traverse, Guillaume Soro indique que « quand c’est dur d’avancer sur le chemin, seuls les durs avancent et arrivent ».

Rappelons qu’avant ledit mandat d’arrêt, Guillaume Soro, a été condamné, le 28 avril dernier, par contumace par la justice ivoirienne, à Abidjan, à 20 ans de prison ferme avec cinq de privation de ses droits civiques et 4,5 milliards d’amende. Ce, pour, dit-on, recèle de deniers publics, détournements et blanchiments de capitaux.

Publicités

JN