Investiture du Président du Faso: Alassane Ouattara à Ouagadougou, ce lundi

Investiture du Président du Faso: Alassane Ouattara à Ouagadougou, ce lundi
Le Chef de l’État, Alassane Ouattara, se rend, aujourd’hui, à Ouagadougou. Dans la capitale burkinabè, il prendra part à l’investiture du Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Selon le site Burkina 24, cette cérémonie se tiendra au Palais des sports de Ouagadougou.
Toujours selon ce site, qui a repris les explications d’Alpha Barry, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’extérieur, l’investiture du Président Kaboré se fera dans le respect des mesures barrières de la Covid-19.
‘’La salle qui va abriter la cérémonie compte 5 000 places. Au vu de la situation sanitaire difficile, les mesures de distanciation seront respectées. Ce qui nous pousse à restreindre le nombre des invités à 1 200 personnes.
Nous allons procéder de la même manière pour les autres sites (trois), pour rester dans le respect des mesures barrières de sécurité’’, peut-on lire sur ce site. Une vingtaine de Chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Ouagadougou.
La prestation de serment, le cérémonial d’investiture et le discours du Président du Faso vont constituer les moments forts de la cérémonie solennelle qui enregistrera la présence de plusieurs Chefs d’État, des représentants d’institutions internationales et des chefs de missions diplomatiques.
Le 22 novembre, les Burkinabè étaient appelés aux urnes pour élire leur Président. Il y avait une douzaine de candidats.
En raison de la situation sécuritaire dans le pays, le scrutin n’a pas pu se tenir dans 15 communes, correspondant à 926 bureaux de vote. Le total des inscrits pouvant participer à l’élection a donc diminué. Au lieu de 6 490 162 votants, l’on a eu 5 893 406 votants.
Le Parlement avait cependant anticipé la situation en votant une loi avant le scrutin permettant sa validité, malgré l’absence d’une partie du corps électoral. Le scrutin s’est déroulé dans le calme.
Le Président sortant, Roch Marc Christian Kaboré, a été réélu dès le premier tour avec 57,87 % des suffrages.
Etienne Aboua
Publicités

JN