Justice : Samuel Eto'o risque une sanction à vie IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéSport

Justice : Samuel Eto’o risque une sanction à vie

Publicités

Samuel Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) et ancienne star internationale du football, se retrouve au centre d’une tempête qui pourrait mettre fin à sa carrière dans l’administration du football.

Publicités

L’ex-attaquant de 43 ans fait face à de graves allégations de trucage de matches qui, si elles sont avérées, pourraient lui valoir une interdiction à vie de toute activité liée au football.

Les accusations émanent d’Henri Njalla Quan, ancien vice-président de la Fécafoot, qui affirme qu’Eto’o a été impliqué dans des incidents de matches truqués, notamment à Victoria United il y a deux ans. Hier, Eto’o a été interrogé par les autorités sur ces allégations, marquant une escalade significative dans l’affaire.

Selon les informations de RFI, la gravité de la situation ne peut être surestimée. Pour que les allégations aboutissent à une interdiction à vie, Njalla Quan doit fournir des preuves substantielles à l’appui de ses affirmations. La preuve la plus accablante qui serait en possession de Njalla Quan est l’enregistrement d’une conversation téléphonique entre Eto’o et le président de Victoria United. Cette conversation aurait porté sur la promotion obligatoire du club en première division, ce qui a fait naître des soupçons d’influence indue.

Les problèmes d’Eto’o sont aggravés par une autre affaire concernant un contrat entre le président de la Fécafoot et une société de paris sportifs.

Publicité

Pour l’heure, l’avenir de Samuel Eto’o est en suspens alors qu’il affronte ce qui pourrait être le match le plus difficile de sa carrière.

Publicité

Annonce
Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!