La Cyber-Activiste Pro-RHDP A L’origine D’Appels Xénophobes Arrêtée

Une vidéo en daterait de 2019 au Nigeria qui met en lumière des éléments de la secte Boko Haram interpellés par les militaires de l’opération Safe Heaven et la population au nord du Nigeria mal interprétée a mis le feu aux poudres dans la journée d’hier mercredi à Abidjan.
Croyant à des Ivoiriens qui se faisaient torturer au Niger, des représailles ont été menées contre la communauté nigérienne en Côte d’Ivoire.
À Abobo, Yopougon et Adjamé on a assisté à des affrontements provoqués par cette vidéo diffusée sur et via les médias sociaux américains qui échappent aux régulations ivoiriennes.
Cette triste situation a fait de nombreux dégâts et plusieurs blessés lors des affrontements.
L’information, sans la vérifier a été relayée dans une vidéo par une cyber activiste bien connue. Pour un devoir d’informatif des extraits des propos xénophobes de cette cyber activiste qui a pour profil Succès, tout en les condamnant.
Des scènes de pillage ont été observées le mercredi 19 mai 2021 dans plusieurs communes d’Abidjan. Notamment, à Abobo, à Anyama, à Yopougon etc. Des manifestants ont procédé à l’expropriation des biens appartenant à des ressortissants nigériens.
Des lieux de vente d’attiéké ont été saccagés et pillés sans oublier des installations de ventes de bois de construction.
Les faits ont pour origine une vidéo qui a circulé dans des groupes WhatsApp montrant des individus supposés d’origine ivoirienne torturés dans un pays étranger par des nigériens. C’est donc en représailles que ces jeunes gens se sont attaqués à tout ce qui est Haoussa ou qui y ressemble. Or c’était une fausse information.
Mais sans avoir visionné la vidéo, l’information elle a été relayée par une cyber activité ayant pour profil Succès, dans un direct sur sa page officielle Facebook, dans un endroit fréquenté où on l’entend clairement inciter à la violence xénophobes.
« Je viens d’apprendre quelque chose. Je suis à Adjamé, je voyais les gens courir de partout. Côte d’Ivoire est doux hein ! Chacun vient faire ce qu’il veut en Côte d’Ivoire. Ce que je viens d’apprendre est tellement grave, parce que depuis 6 heures je suis sur pied. Je viens d’apprendre qu’au Niger, les jeunes nigériens ont frappé les jeunes ivoiriens chez eux là-bas.
Alors qu’ils sont remplis chez nous ici. Quand on nous traite de sales, c’est à cause d’eux. Ils n’aiment pas les Ivoiriens. Les Ivoiriens vont chez vous et vous ne voulez pas les voir. C’est affaire à suivre parce que je n’ai pas encore vu la vidéo », a dit Succès dans sa vidéo, alors qu’on la voit parler ainsi à plusieurs personnes, comme si elle les haranguait.
« Je dis merci aux jeunes Abobolais. Ce sont eux qui se sont levés. Si nous ne nous unissons pas, les gens auront le dessus sur nous. Laissez la Côte d’Ivoire aux Ivoiriens, on est fatigué », a-t-elle invité. Cette cyber activiste très suivie sur les réseaux sociaux revendique son soutien au RHDP dans des vidéos précédentes.
« L’acte que le Président Macron a posé est plus qu’une félicitation. Nous avons reçu les sincères félicitations de l’ONU, de la France de d’autres pays européens, africains et américains. Les blancs ont été émerveillés par la force de frappe de notre PRADO (président Alassane Ouattara). Notre chouchou ADO, notre ‘’papouni’’.
Sa technique de politique, sa façon de jongler. Il ne rate pas le un coup K.O. Quand je dis nous : qui dit ADO, dit les ADO ‘’moutons’’. Donc on se sent tous concernés dedans. C’est nous tous que les blancs ont félicité. Parce que nous les ADO ‘’moutons’’, on ne peut pas se laisser pour compte », disait-elle dans une de ses vidéos le 21 novembre 2020, après l’élection présidentielle.
Quant à certains responsables de la direction du RHDP, ils sont formels : cette dame n’est pas connue des rangs de nos militants. « C’est l’attitude d’une xénophobe perdue. Le président Alassane Ouattara est un homme de paix. La Côte d’Ivoire accueille tout le monde », confie un responsable.
Des Ivoiriens attendent que les éléments de la police mettent la main sur cette dame qui a appelé à la haine xénophobe, afin de l’entendre. Notons que dans ses vidéos, elle est clairement anti-GOR et opposition. Notons que dans la vidéo faite en direct, probablement dans un marché, son message semble avoir un réel impact sur ses interlocuteurs. En effet, elle filme une dame qui, l’ayant écouté, déclaré qu’elle ne saurait accepter de tels agissements venant d’étrangers.
Pour rappel, la vidéo sur laquelle Succès s’appuyait, ne provient pas du Niger. Et la scène où on voit des hommes se faire torturer par une foule déchainée, ne concerne pas des Ivoiriens. La police a annoncé avoir arrêté des personnes, au cours de ces violences qui ont causé dix blessés et plusieurs destructions de biens.
Recevez directement sur vos téléphones, toutes l’actualités ivoirienne en temps réel et en continu. Suivez le lien: https://t.me/ivoiretv5
Publicités