La Russie sort du silence sur la libération de Kidal au Mali

Publicités

Le ministère des Affaires étrangères en Russie a réagi à la libération de la ville de Kidal par les forces armées du Mali.

Publicités

Dans un communiqué, Moscou y voit une « étape importante » vers le rétablissement de l’intégrité territoriale du Mali et le retour des institutions étatiques dans cette région du nord.

La diplomatie russe a salué le « potentiel de combat impressionnant » de l’armée malienne, qui parvient à résister aux groupes terroristes. D’après Moscou, cette victoire contribuera à instaurer une paix durable dans le pays.

La Russie suit de très près l’évolution de la situation sécuritaire de ce partenaire africain stratégique.

Le ministère a réaffirmé la volonté de la Russie de continuer à coopérer avec le Mali dans tous les domaines, pour le bien des deux peuples et de la sécurité du continent.

LIRE AUSSI : Vagondo Diomandé : “Personne n’a jamais empêché Guillaume Soro d’entrer”

Les soldats maliens avaient lancé le 9 novembre une opération terrestre d’envergure pour sécuriser Kidal, peu après le départ des Casques bleus de l’ONU.

En reprenant cette place forte aux mains des jihadistes, l’armée malienne démontre ses nouvelles capacités militaires acquises grâce au soutien russe.

Publicités
Publicités
Quitter la version mobile