94 vues94 vues

La SOTRA à Bouaké: Un important pas franchi hier en conseil des Ministres

Vœu longtemps caressé par les populations de la capitale du Gbêkê, le projet d’installation de la Société de Transport Abidjanais (SOTRA) à Bouaké devient une réalité.

Le Conseil des Ministres de ce mercredi 30 septembre 2020 a mis à la disposition du Ministère des Transports 03 hectares au quartier Commerce destinés à la construction de la nouvelle gare centrale SOTRA de Bouaké. Par cet acte, le Président de la République, Son Excellence Alassane Ouattara et le Gouvernement ouvrent ainsi la voie au développement du transport urbain dans la deuxième plus grande ville du pays qui compte environ 1 000 000 d’habitants, selon les autorités locales.

Pour rappel, c’est sur instructions du Ministre des Transports, M. Amadou Koné, qu’une mission d’enquêtes de la SOTRA s’est rendue dans la capitale du Gbêkê en janvier 2020. Celle-ci a permis d’estimer la demande environ 100 000 voyageurs cumulés aux heures de pointe du matin et du soir, dont de nombreux élèves et étudiants, transportés dans des conditions de confort et de sécurité peu rassurantes et favorisant de nombreux accidents de la circulation dans la ville de Bouaké.

Par ailleurs, la ville ne dispose à ce jour que d’une offre de transport public, malheureusement inadaptée et assurée essentiellement par les minicars communément appelés « Massa », les taxis ville et les taxis motos, exploités par des opérateurs privés.Aussi, la forte croissance démographique observée au niveau de la ville, couplée à une urbanisation non maitrisée, rallonge les distances de transport et rend difficile l’accès aux activités et infrastructures socio-économiques ; induisant ainsi des coûts de transports élevés et de nombreuses ruptures de charge.

Cela, sans compter qu’à la reprise de plusieurs autres activités dans la ville de Bouaké, avec en perspective l’ouverture de nouvelles usines et unités de production, cette demande de mobilité pourrait considérablement s’accroître.

La SOTRA prévoit d’opérer progressivement en commençant par 5 grandes lignes traversant la ville du nord au sud et de l’est à l’ouest, avec plus d’une centaine d’arrêts et une gare centrale au cœur de la ville, sur le terrain de l’ancien hôtel Harmattan.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.