Laurent Gbagbo: l’ancien président se prononce sur son retour en Côte d’Ivoire

L’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, a opiné sur son retour à sa terre natale. Il a fait savoir qu’il ne négociera jamais ce retour avec une contrepartie qui n’honore pas le peuple ivoirien.

Après sa sortie de la Cour Pénale Internationale (CPI), l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, a du mal à retourner en Côte d’Ivoire. Il se trouve toujours à Bruxelles en Belgique où il attend de remplir certaines formalités de son retour au pays.

Certains documents plus précisément son passeport ne lui ont pas encore été délivrés. Bien qu’il soit confronté à tous ces blocages, Laurent Gbagbo ne veut pas « négocier » son retour au pays. Il tient à ce que sa dignité ne soit pas entachée. Dans des propos retranscrits sur la toile par Afrique Intelligence, il l’aurait notifié avec insistance face à des représentants du pouvoir ivoirien.

« Je ne négocierai jamais mon retour en Côte d’Ivoire avec une contrepartie qui déshonore la dignité du peuple IVOIRIEN . Je rentrerai dans mon pays sans ou avec un passeport ordinaire », a affirmé l’ancien chef d’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo. Faciliter le retour du Woody de Mama et libérer les prisonniers politiques serait un grand pas vers le dialogue politique envisagé par l’actuel président ivoirien, Alassane Ouattara, en vue de trouver une porte de sortie à la crise électorale en cours dans le pays.

Il est à rappeler que le chef de file de l’opposition, Henri Konan Bédié, avait suspendu ce dialogue entrepris par le leader du RHDP, le parti au pouvoir en Côte d’Ivoire. Le doyen d’âge fixe comme condition pour la reprise dudit dialogue, la libération des prisonniers politiques et le retour au pays des exilés politiques.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.