LAURENT GBAGBO : “Pendant 10 ans, j’ai payé chaque mois 30 millions au couple Bédié et 8 millions à Ouattara” | IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéPolitique

LAURENT GBAGBO : “Pendant 10 ans, j’ai payé chaque mois 30 millions au couple Bédié et 8 millions à Ouattara”

Publicités

Dans une récente déclaration, Laurent Gbagbo, ancien président de la Côte d’Ivoire, a révélé des détails financiers concernant les allocations mensuelles qu’il a versées à d’autres figures politiques ivoiriennes majeures durant son mandat.

Publicités

“Ouattara a parfois déclaré dans des interviews que j’étais pour lui, plus qu’un ami, un frère ! Je ne crois pas,” affirme Gbagbo. Il explique avoir facilité le retour d’Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire malgré un mandat d’arrêt international à son encontre. Durant les dix années de son pouvoir, Gbagbo assure avoir maintenu la pension mensuelle de 8 millions de FCFA à Ouattara, en reconnaissance de son ancien poste de Premier ministre.

De même, le couple Bédié a continué à percevoir des fonds substantiels pendant cette période. Henri Konan Bédié, ancien président, recevait 22 millions de FCFA par mois, tandis que son épouse touchait 8 millions de FCFA mensuellement, en tant qu’ancienne Première Dame. Gbagbo souligne que ces paiements réguliers étaient une marque de respect envers leurs positions précédentes.

“Les gens pouvaient sortir et rentrer en Côte d’Ivoire sans être inquiétés. Personne n’était contraint à l’exil pour ses opinions politiques,” ajoute Gbagbo. Il insiste sur l’importance de se rappeler de ces faits dans un contexte où la paix et la réconciliation nationale sont essentielles pour l’avenir du pays. Selon lui, la réconciliation passe par l’unité de toutes les filles et tous les fils de la Côte d’Ivoire, qu’il décrit comme leur “seule et unique patrie”.

Gbagbo rappelle également les mesures qu’il a prises pour permettre à Ouattara de se présenter à l’élection présidentielle de 2010. Il souligne que bien que la constitution, votée par Ouattara en 2000, l’interdisait initialement, il a œuvré pour garantir sa participation à ce scrutin crucial.

Publicité

Cette déclaration de Gbagbo met en lumière les complexités des relations entre les leaders politiques ivoiriens et leur influence sur la stabilité et la réconciliation du pays. À travers ses révélations, Gbagbo semble vouloir montrer son engagement passé pour l’unité et la paix en Côte d’Ivoire, tout en appelant à une réconciliation sincère et inclusive pour l’avenir.

Publicité

Annonce
Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!