LE PRÉSIDENT GBAGBO LAURENT:Le jour où je suis devenu Président de la République, j’ai réuni tous mes enfants. Je leur ai dit…

” Le jour où je suis devenu Président de la République, j’ai réuni tous mes enfants. Je leur ai dit : ” Ce poste, je vais l’occuper avec honneur. Je vais faire en sorte qu’on ne dise jamais que votre père a volé 5 francs.
Je vais faire en sorte que celui qui porte mon nom n’ait pas honte. Je vais faire en sorte qu’on ne regarde pas mes enfants en disant : ” Voilà le fils du voleur ou le fils du traître “.
Mais vous, le seul héritage que je vous laisse, comprenez-le dès aujourd’hui, c’est mon nom. Qu’il m’arrive quelque chose tôt ou tard, je n’ai aucun compte à l’étranger. Je n’ai aucune maison. Le seul héritage que je vous laisse, c’est mon nom. Soyez digne de ce nom, parce que ce nom est propre.
S’il n’était pas propre, j’aurais été écrasé par mes adversaires pendant toute ma lutte. C’est cela ma foi et c’est cela ma voie. Parce que j’estime que c’est par cette voie-là que les jeunes Africains peuvent avoir un réveil.
Mon rôle, ce n’est pas d’accumuler l’argent. Mon rôle, c’est d’aider les jeunes à gagner de l’argent pour gagner leur vie. Voilà le sens de ma lutte.”
L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan
Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.