Les regrets de Guillaume Soro

Dans une déclaration publiée sur ses différents canaux d’informations, Guillaume Soro, le leader du Générations des Peuples Solidaires ( GPS), continue d’afficher son hostilité au pouvoir à Abidjan.

Il s’est prononcé son l’investiture du chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara, qui se tiendra demain Lundi 14 décembre 2020.

Rappelons-le , cette cérémonie verra la participation d’imminentes personnalités dont de nombreux chefs d’état d’Afrique et d’ailleurs.

Pour M. Guillaume Soro, c’est un épiphénomène, et il continue de soutenir que le président Ouattara est en violation de l’article 55 de la constitution, donc 《 illégitime 》.

On voit bien qu’à l’instar de toute l’opposition, M. Guillaume Soro continue de contester l’autorité du président Alassane Ouattara, qui fut son mentor durant de nombreuses années.

Même s’il continue de croire à l’éveil et à la résistance des 《démocrates 》de côte d’ivoire et d’Afrique qu’il appelle de tout ses voeux , la tâche est bien pénible.

Une réalité est incontestable, M. Alassane Ouattara est bien celui qui est à la tête du pays avec l’effectivité des pouvoirs.

Les populations,dans leur ensemble, vaquent à leurs occupations dans une indifférence totale.

C’est donc un Guillaume Soro totalement impuissant qui ne peut que regretter le prolongement d’un mandat qu’il trouve 《illégal 》

mais qui se met irrémédiablement en place au grand dam de toute l’opposition.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.