L’investiture d’Alassane Ouattara au cœur d’une polémique dans la presse ivoirienne

A l’issue d’une élection présidentielle violemment contestée par la plateforme des partis et groupements politiques d’opposition, Alassane Ouattara a été réélu pour un nouveau mandat présidentiel, pour la 3e fois consécutive. Comme le veut la tradition démocratique, le chef de l’Etat sera investi ce lundi 14 décembre 2020 par le Conseil constitutionnel. Cette investiture est au cœur d’une polémique entre journaux proches du pouvoir et ceux proches de l’opposition.

La preuve par Le jour plus qui titre : « Investiture : Ouattara ouvre les grands chantiers de la 3e République aujourd’hui ». Le journal proche du parti au pouvoir, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) relève à cet égard « les réalisations du chef de l’Etat qui redonnent vie à Houphouët ». 

Pour L’Expression« l’investiture de Ouattara après le 1 coup KO » est « la grande victoire du RHDP sur le désordre ». Aussi le journal également proche du RHDP jubile : « Aujourd’hui, le jour de gloire ». Même son de cloche chez Le Patriote qui s’extase :

« Prestation de serment du Président Alassane Ouattara : Aujourd’hi, le grand jour ! Intense ballet de chefs d’Etat à Abidjan depuis hier ». Le Matin de son côté barre à sa Une : « Vainqueur de la présidentielle du 31 octobre, Alassane Ouattara, pari tenu ! »

Le journal proche du pouvoir annonce la présence de plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement et des anciens Présidents, à Abidjan ainsi que « de grandes innovations pour la prestation de serment, ce matin »L’Essor ivoirien pour sa part croit savoir « les 2 nouvelles initiatives que va prendre le chef de l’Etat ce matin », d’une part, et d’autre part confie que « les politiques, la jeunesse et les femmes seront au cœur du message ce lundi ».

Parallèlement, Dernière heure informe que « Bédié sera absent à l’investiture de Ouattara, ce matin ». En outre, précise le journal proche du PDCI-RDA, « le chef de l’opposition ne se fera pas représenté». Quand Le Bélier pense que « la France consacre le putsch électoral de Ouattara » avec la « présence de Le Drian à l’investiture du candidat illégal ».

Son congénère Le Bélier intrépide enchaîne : « Investiture de Ouattara aujourd’hui : une poignée de Chefs d’Etat pour cautionner le passage en force »Nouvelles générations pour sa part considère cette « investiture illégale » et indique que « les invités d’honneur ne confèrent pas la légitimité ». Ce qui fait dire à Notre voie : « Cérémonie d’investiture de Ouattara aujourd’hui : des chefs d’Etats aux funérailles de la démocratie ». Et de leur souhaiter « bonne arrivée au pays des prisonniers politiques ». 

Le Nouveau Réveil quant à lui s’interroge«Que vaut ce serment que prêtera Ouattara»

Publicités

Une réflexion sur “L’investiture d’Alassane Ouattara au cœur d’une polémique dans la presse ivoirienne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.