Livraison d’armes au Burkina : Le Capitaine Traore réagit | IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéPolitique

Livraison d’armes au Burkina : Le Capitaine Traore réagit

Publicités

La Côte d’Ivoire a livré du matériel militaire au Burkina Faso, des matériels estimés à une valeur de plus de 2 milliards de francs CFA.

Publicités

Dixit nos confrères de Radio France internationale, (RFI), ce cadeau est constitué « d’une cinquantaine de véhicules pickup de type Azawad, 1000 fusils d’assaut AK47 avec 100 mille munitions ».

Des médias font état d'”équipements militaires” coûtant, au bas mot, « deux milliards FCFA » de même que des « véhicules pickup, des fusils d’assaut (et) munitions »qu’aurait livré la Côte d’Ivoire au Burkina Faso, pour combattre le terrorisme.
Se prononçant ce don, Le président de la transition Burkinabé, le Ibrahim Traoré a confirmé le don matériel militaire entre « décembre et janvier » de la Côte d’Ivoire à « des unités » du pays des hommes intègres du Burkina qui sont « engagées dans la zone de Banfora (sud-ouest) jusqu’à la frontière » pour des « opérations ».
« Nous avions un problème d’équipement, c’est dans ce sens que certains véhicules (et) un peu d’armement ont été (remis) depuis décembre ou janvier à des unités, engagées dans la zone Banfora jusqu’à la frontière ivoirienne », a fait savoir l’homme fort du Burkina, tout en évoquant « une collaboration bipartite ».
Le capitaine Traoré a estimé que les opérations des forces armées ivoiriennes à la frontière « empêchent la zone d’être infestée » par les groupes armés. Continuant, il a appelé certaines nations de la sous-région « à en faire pareillement ».
Le ministre de la Communication a tenu à se prononcer sur cette histoire. Pour lui, il est question d’un “combat asymétrique qui nécessite une grande solidarité de différents pays (situant) le cadre international qui encourage la coopération” dans lequel s’insère cette éventuelle aide militaire.
«Donc, de ce point de vue, je ne pense pas que nous trahissions une démarche de solidarité, une démarche d’union dans le cadre de cette lutte contre le terrorisme», a-t-il défendu ce supposé don matériel militaire.

Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!