Mamadou Koulibaly réagit après les élections

Mamadou Koulibaly réagit après les élections

Mamadou Koulibaly : » Je suis un Ivoirien sans précision. Le jour où nous serons tous des Ivoiriens sans précision, nous nous serons enfin libérés du tribalisme, de la haine et de la division et nous pourrons enfin construire une nation unie, forte et ancrée dans la prospérité. ». Quand Koulibaly leur parle, ils voient un Dioula avec lequel «on n’attache pas bagage». Quand Gbagbo leur parle, ils voient un Bété «boussoumani» qui ne peut les commander.

Quand Bédié leur parle, ils voient un Baoulé Kôbala qui est resté trop longtemps au pouvoir au point de croire qu’il n’y a que lui pour les gouverner.Quand Ouattara leur parle, ils voient un étranger, Burkinabè de surcroît, qui ne peut pas être leur président.

Pour eux, Koulibaly, Gbagbo, Bédié et Ouattara ne sont que des unités ethniques, des gens qui n’ont de valeur que par rapport aux perceptions qu’ils ont de leurs tribus. Ils sont d’abord leur ethnie avant d’être des humains. Leurs groupes ethniques les définissent mieux que leurs caractères propres. C’est le tribalisme, qui se révèle, en définitive, être un pauvre palliatif à l’intelligence politique et sociale.

Ceux qui raisonnent ainsi pensent connaitre les gens rien qu’à travers leurs ethnies, leurs tribus, leurs races. Ils regardent les individus comme des puits dont ils croient voir le fond. Ils n’ont en réalité que des illusions, vivent dans des chimères invalidantes et cultivent médiocrité, haine et pauvreté. Ils contribuent tous à la maladie de notre jeune Côte d’Ivoire. « 

Publicités

JN