Marche contre la cherté de la vie : Gbagbo se fâche et sanctionne lourdement un membre

Publicités

L’ex-président ivoirien a, dans un communiqué publié ce mardi, annoncé la suspension de Charles Rodel Dosso, secrétaire général adjoint du PPA-CI. 

Publicités

Cette lourde sanction fait suite, selon la note d’information, à « l’obstination » de l’ex-secrétaire d’État, Charles Rodel Dosso, à prendre part à une prétendue marche de protestation contre la cherté de vie, ce vendredi 25 novembre 2022.

Le communiqué indique que l’ancien secrétaire d’État en charge des victimes de guerre avait pourtant mainte fois été interpellé à l’effet de se dissocier de cette initiative engageant l’image du Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire et son président.

« Devant l’obstination du camarade à poursuivre ses activités relatives à cette manifestation, le président du parti décide de la suspension immédiate du Camarade Charles Rodel Dosso de ses fonctions de secrétaire général adjoint en charge de la société civile », informe le communiqué signé de Laurent Gbagbo.

LIRE AUSSI : Burkina Faso : Les soldats « n’ont rien fait » pour protéger l’ambassade de France

Qui instruit Hubert Oulaye, président exécutif du PPA-CI et Damana Adia Pickass, secrétaire général du parti, chacun en ce qui le concerne de « l’exécution de cette mesure conservatoire ».

LIRE AUSSI : Prophétie d’accident sur Emma Lohoues : son père Eugène 1er répond au Révérend Prophète Elisha Zézé

L’ex-président ivoirien informe par ailleurs que son parti, bien qu’étant sensible aux souffrances des populations ivoiriennes engendrées par la cherté de la vie, n’est nullement associé à l’organisation de ladite marche. Par conséquent, il dit décliné toute responsabilité dans l’organisation de celle-ci.

Publicités
Publicités
Quitter la version mobile