Niger : Mohamed Bazoum contre une intervention militaire de la CEDEAO ? IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéNews

Niger : Mohamed Bazoum contre une intervention militaire de la CEDEAO ?

Publicités

Renversé il y a de cela quelques semaines, Mohamed Bazoum est-il contre une intervention militaire de la CEDEAO dans son pays ?

Publicités

Cette question taraude l’esprit de nombreux internautes depuis que le parti du président déchu s’est prononcé sur la crise que traverse son pays.

En effet, le parti nigérien pour la démocratie et le socialisme-Taraya, qui était au pouvoir au Niger avant le coup d’État dirigé par le commandant de la Garde présidentielle, Abdourahamane Tchiani, s’oppose à une éventuelle intervention militaire de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest.

LIRE AUSSI : Entre Touadera et Macron, le courant ne passe pas : ce qui se passe !

Ce parti a fait savoir sa position au détour d’une déclaration rendue publique.

Publicité

« À l’issue du débat au sein du parti, la majorité s’est opposée à une intervention armée de la Cédéao », a déclaré le parti.

Publicité

Les responsables de ce mouvement politique ont insisté sur les objectifs initialement définis, tout en mettant l’accent désormais sur l’importance à accorder au renforcement du parti et sa démarcation de toute intervention militaire dans le cadre de la recherche de solutions de sortie de crise.

Annonce

LIRE AUSSI : Voici les 3 pays africains les plus endettés auprès de la France

Dans la même veine, le parti a exigé le rétablissement du président du Niger, Mohamed Bazoum, qui est également son président.

Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!