Nigeria: Décès tragique d’une jeune officier de 24 ans qui était la première femme pilote d’hélicoptère de combat dans le pays.

Nigeria: Décès tragique d’une jeune officier de 24 ans qui était la première femme pilote d’hélicoptère de combat dans le pays.

Nigeria: Décès tragique d’une jeune officier de 24 ans qui était la première femme pilote d’hélicoptère de combat dans le pays.

Lisez plutôt son histoire
Né le 13 décembre 1995, le lieutenant d’aviation Tolulope Oluwatoyin Sarah Arotile, a fréquenté l’école primaire de l’Air Force à Kaduna de 2000 à 2005 et l’école secondaire de l’Air Force à Kaduna de 2006 à 2011 avant de devenir par la suite membre de l’Académie nigériane de défense, Kaduna.

Lieutenant d’aviation Arotile, elle a été engagé dans l’armée de l’air nigériane en tant que pilote le 16 septembre 2017 et détient une licence ès sciences en mathématiques de la Nigerian Defence Academy.

Le lieutenant d’aviation Arotile a été ailé en tant que toute première femme pilote d’hélicoptère de combat dans l’armée de l’air nigériane le 15 octobre 2019, après avoir terminé sa formation de pilotage en Afrique du Sud.

Elle est titulaire d’une licence de pilote professionnel et a également suivi une formation au pilotage tactique sur l’hélicoptère Agusta 109 Power Attack en Italie. Incidemment, elle a présenté l’hélicoptère d’attaque à moteur Agusta 109 nouvellement acquis au président, commandant en chef des forces armées du Nigéria, le président Muhammadu Buhari, lors de la cérémonie d’intronisation au Eagle Square à Abuja le 6 février 2020.

Le lieutenant d’aviation Arotile est décédée le 14 juillet 2020 à l’âge de 24 ans, quand elle a été heurtée par inadvertance par le véhicule en marche arrière d’un ancien camarade de classe excité de l’Air Force alors qu’elle tentait de la saluer.

Avant sa mort prématurée, le lieutenant d’aviation Arotile a apporté une contribution importante et exceptionnelle à la guerre contre le terrorisme, le banditisme armé et d’autres formes de criminalité dans le pays, en effectuant plusieurs missions de combat.

Le lieutenant d’aviation Arotile s’est joint à la Force aérienne nigériane par passion pour le poste. Selon ses mots: «J’ai rejoint l’armée simplement par passion pour elle. Être militaire est une ambition de longue date, la voiture et ce qu’elle représente sont tout simplement exceptionnels ». Partie trop tôt comme une bougie dans le vent, elle manquera beaucoup à toute la famille des forces aériennes nigérianes. Que son âme douce continue de se reposer en paix.

Publicités

JN