Nominations au PDCI-RDA : nommé par Tidjane Thiam, cette personnalité refuse et exprime sa colère

Publicités

Le président Tidjane Thiam a récemment créé la surprise avec une série de nominations, suscitant diverses réactions, dont une particulièrement véhémente de la part de Gouali Dodo Basile Junior, cadre du RHDP.

Publicités

Quelques minutes après l’annonce de sa nomination en tant que Haut Représentant du Président du PDCI RDA pour le District du Haut-Sassandra/Marahoué, Gouali Dodo Basile Junior a réagi avec fermeté, rejetant catégoriquement cette désignation.

Dans un communiqué rendu public le 5 mars 2024, M. Gouali Dodo Basile Junior a exprimé son indignation face à la décision numéro 07-03-2024/PD/CAN qui le nomme membre de la « Cellule de Support du District (CSD) ». Il a qualifié cette nomination d’« irresponsable » et de « manque de respect » envers sa personne, dénonçant également ce qu’il a décrit comme une « immaturité politique pathologique » des responsables de cette initiative.

La nomination de Gouali est perçue comme une erreur monumentale étant donné son engagement notoire en tant que fervent militant et haut cadre du RHDP depuis le 22 décembre 2022. Actuellement, il occupe la présidence de la Commission Paix et Cohésion Sociale du Conseil Régional RHDP du Haut-Sassandra, comme le rapporte un article de lavenir.ci.

Dans ses critiques acerbes, M. Gouali a directement visé le président du PDCI RDA, Tidjane Thiam. Il l’accuse de méconnaître flagrante de la Côte d’Ivoire après 24 ans passés à l’étranger. Il souligne également une accession controversée à la tête du parti, préférée à des figures notables telles que Billon, Thierry Tanoh, ou Guikahué. Pour Gouali, cette nomination inappropriée constitue une tentative de salir sa réputation, dénonçant ainsi les pratiques qu’il estime déplacées et néfastes pour le PDCI RDA.

La réaction de Gouali met en lumière les tensions au sein du PDCI RDA et les divergences entre les nouveaux choix du président Thiam et certains membres du RHDP. Cette situation souligne les enjeux politiques et les rivalités au sein de la scène politique ivoirienne, mettant en lumière les défis auxquels le PDCI RDA est confronté dans son processus d’adaptation aux réalités actuelles.

Publicités
Publicités
Quitter la version mobile