NON AU 3ÈME MANDAT : LE NORD DONNE SA VOIX, FERKÉ EN ÉBULLITION, LE MAIRE MENACÉ D’ARRESTATION, KORHOGO ET SÉGUÉLA EN EMBUSCADE

NON AU 3ÈME MANDAT : LE NORD DONNE SA VOIX, FERKÉ EN ÉBULLITION, LE MAIRE MENACÉ D’ARRESTATION, KORHOGO ET SÉGUÉLA EN EMBUSCADE

Ferkessédougou, la ville natale de Guillaume Soro est en marche contre le 3ème mandat de Alassane Ouattara depuis hier matin.

La fin du règne du régime du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) de Alassane Dramane Ouattara semble donc inévitable. Et pour cause, le grand Nord de la Côte d’Ivoire, fief du régime RHDP depuis plus de 10 ans, est véritablement en train de basculer dans l’opposition. Après Ferké, Korhogo et Séguéla sont en embuscade.

C’était prévisible avec l’exil forcé opposé à Guillaume Soro, fils de Ferkessédougou. Depuis ce mardi 11 août matin Ferkessédougou a décidé de déchirer le voile du RHDP pour s’affranchir d’un régime qui n’a pour seul objectif que d’imposer l’exil, la prison, la corruption, la mal gouvernance au digne peuple de Côte d’Ivoire.

En effet, en se déclarant candidat pour un troisième mandat en dépit des articles 55 et 183 de la loi fondamentale, Alassane Ouattara, par cette trahison, a remis au grand vrai peuple du Nord digne et intègre, sa liberté. Et c’est cette liberté dont Ferkessédougou a décidé d’user depuis ce matin en paralysant la ville pendant la matinée. Des sources confirmées ont attesté la paralysie de cette ville qui a vu naître Guillaume Soro, exilé malgré lui en France. Tous les corridors étaient fermés et il y règnait une atmosphère de combat dont se livraient les forces armées du RHDP.

Pour Téné Birahima Ouattara alias « Photocopie  » c’est un affront que doit payer le maire de Ferkessédougou dont la tête est mise prix. La mise hors d’état de nuire pour ce maire Pro-Soro n’est plus qu’une question d’heures.

Au moment où nous mettons sous presse, le calme semble revenu à Ferkéssédougou où les forces armées du RHDP ont réussi à disperser les manifestants avec des gaz lacrymogènes. Un constat s’impose cependant, le mythe Alassane Ouattara et du RHDP seuls maîtres à bord est tombé.

Au demeurant, Korhogo et Séguéla se préparent à entrer en action contre le Troisième mandat.

Publicités

JN