Ouattara annonce la création de 12 autres districts autonomes

Déclaration du Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, relative à la mise en place des Districts, lors du Conseil des Ministres du mercredi 09 juin 2021.
«Le Premier ministre et moi-même procéderons aux consultations dans les jours qui viennent et, espérons pouvoir nommer les ministres-Gouverneurs à la fin de ce mois de juin. Voici la nouvelle que je voulais vous donner ainsi qu’à nos concitoyens.
C’est dire que nous voulons aller plus loin dans ce que nous avons fait depuis dix ans pour que l’ensemble du territoire national puisse avoir des districts et puisse avoir des ressources affectées, des ressources transférées, et que tous les projets qui sont en cours soient repris, soient suivis et soient exécutés afin d’améliorer non seulement les progrès réalisés, mais également nous permettent de dire en 2025 que la Côte d’Ivoire a atteint tous ses objectifs en matière d’amélioration du bien-être social de toutes les populations vivant en Côte d’Ivoire …
Ces efforts de rationalisation viendront en complément des marges déjà réalisées avec la réduction de la taille du Gouvernement. Dans cette perspective, je voudrais préciser que le personnel du district autonome sera de 2/3 composé de fonctionnaires mis à sa disposition et un cadre organique des emplois sera fixé par décret pris en conseil des ministres », a déclaré, Alassane Ouattara.
Pour mener à bien cette mission de renforcement de la décentralisation de l’action de l’Etat, son choix se portera sur des hautes personnalités et des cadres expérimentés du pays, ayant une proximité avec les populations et provenant chacun des districts qu’ils dirigeront suite à leur nomination en qualité de ministre-Gouverneur.
Pour rappel, la loi N°2014-451 du 05 août 2014 sur l’organisation générale de l’administration territoriale, prévoit la création du district autonome.
L’objectif de cette loi est de renforcer le maillage territorial de l’administration. Ainsi, le district autonome est un véritable pôle de développement local regroupant au moins deux régions. Il obéit dans son fonctionnement à la fois aux règles de la déconcentration et de la décentralisation.
La création du district vise à renforcer l’efficacité de l’action du Gouvernement, notamment en ce qui concerne la coordination, l’évaluation ainsi que le suivi de la bonne exécution du programme et des projets de développement pour le bien-être de nos compatriotes.
Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.